épisode 5

épisode 5

Bolin essaye de devenir plus proche de Korra, tandis qu'elle a plutôt des vues sur Mako.
Le soir sur l'île, elle demande indirectement conseil à Jinora et Ikki en amour. Après leur réponse farfelue issue de leur dernière fiction lue, leur mère, Pema vient apporter son point de vue. Elle-même par le passé, a dû conquérir Tenzin qui en aimait un autre. C'est en surmontant sa timidité et en lui avouant son amour qu'elle l'a conquis.
Les quarts de finale commencent pour le tournoi des maîtres. Les Furets de Feu gagnent leur huitième de finale contre les Lapins-Garous. Après le match, Korra avoue ses sentiments à Mako, mais ce dernier étant casé avec Asami, ne peut lui retourner ses sentiments. Bolin en profite pour complimenter Korra et lui remonter le moral. Elle accepte de passer une soirée avec lui et ils s'amusent toute la soirée. De retour au stade, Mako reproche à Korra de se servir de Bolin par rancune contre lui, ce qu'elle dément et lui rétorque d'être jaloux.
Pour les quarts de finale contre les Sanglier Pics, la victoire a failli leur échapper car Korra et Mako ne sont pas du tout synchrone. Bolin leur a sauvé la mise seul.
Après le match, Mako va voir Korra et admet qu'elle lui plait, mais qu'il aime aussi Asami, donc il se trouve dans une impasse. Korra lui arrache un baiser, mais Bolin les voit et s'en va le coeur brisé. Korra et Mako s'accusent l'un l'autre d'être fautif. Mako va récupérer Bolin qui s'est saoulé dans un restaurant.
Demi-finale, ils affrontent les Bourdons-Vautours. Les Furets de Feu sont en très mauvaise position et perdent les deux premiers rounds. Alors que Mako et Bolin se résignent déjà la défaite, Korra réussit à sauver le match. Suite à cette victoire, les trois se réconcilient. L'autre demi-finale a lieu avec les arrogants Chauve-Loups, champions en titre. Asami vient féliciter Les Furets de Feu pour leur victoire, Korra la remercie alors pour l'aide financière qui leur a permis d'aller aussi loin. Les Chauves-Loups remportent leur match à vitesse éclair.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici