Légende de Korra (La)

Titre original: 
The Legend of Korra
Pays d'origine: 
fantastique, action, humour, drame, aventure
Genre: 
États-Unis, Corée du sud
Date de sortie originale: 
2012 (le 14 avril)
Date de sortie en France: 
2012 (19 septembre)
Nombre d'épisodes: 
52
Nombre d'épisodes sortis en France: 
52
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray
Prix: 
autour de 15€

Fiches des personnages

Avis

Après le succès d'Avatar - le Dernier Maître de l'Air, Nickelodeon nous a gratifié d'une deuxième série, se passant des décennies après. C'est un vrai plaisir de se replonger dans cet univers, bien qu'il ait beaucoup évolué.  

Nous voici avec Korra aux commandes, ultra motivée de découvrir son rôle en tant qu'Avatar et ce qu'elle pourra accomplir. Elle va tout retourner sur son passage, ignorant beaucoup de choses sur le comportement à adopter en société. Les grandes lignes se dessinent assez vite, plusieurs protagonistes ainsi que des menaces sont introduits, de quoi nous engager à poursuivre. L'univers a beaucoup changé avec le progrès de la technologie, avec un style tendant vers le steampunk. L'animation semble plus soignée qu'avant, avec un trait plus fin, des décors encore plus riches, des personnages au design léché. Et gros point fort: des combats qui sont encore plus endiablés. Ils étaient déjà très bien fichus auparavant amis avec la [Légende de Korra on est passé un cran au-dessus et l'action nous en met plein la vue. Vraiment cette série n'a rien à envoyer aux meilleurs animes shonen d'action! Peut-être que Nickelodeon a mis plus de moyens dans cette série étant donné ce qu'il a empoché grâce à Avatar 
Chaque arc suit un complot différent avec ses propres antagonistes. Le scenario de chaque épisode est incroyablement dense, permettant en une douzaine d'épisode de raconter énormément de choses. Peut-être trop, on aurait aimé que les choses se posent parfois pour mieux les développer. Les créateurs se sont attachés à toujours créer des intrigues où tout n'est pas noir ni blanc, Korra a enseignement à tirer de chacune de ses aventures. Ce qui est regrettable toutefois est que dans la vaste majorité des cas, les choses se règlent un peu trop facilement de manière musclée, il est dommage que certains moments n'aient pas été plus axés diplomatie comme dans un Magi, The Labyrinth of Magic. Certes, les passages en force ne sont pas toujours sans conséquences mais on ne vibre pas assez, on ne sent pas tant que ça le danger pour les personnages. En cela, le côté guerre et armée de la série est un peu raté. Bien sûr, le but de la série n'est pas de nous traumatiser, la mort n'est presque pas montrée. Parallèlement à ça, Korra demeure très intéressant our approfondir l'univers de la série et découvrir des mythes et légendes inhérentes à ce monde.
Je suis aussi partagée concernant les personnages. Korra passe de fille téméraire un peu candide à tête à claque impulsive. Non pas que l'évolution de son personnage ne soit pas crédible mais bien des fois on aimerait la recadrer sévèrement. Ensuite Mako un eu la fusion de Zuko et Katara niveau caractère. Il est un maître du feu du genre ténébreux et je soupçonne son doubleur français d'être le même que Zuko. Bolin est une version bas de gamme de Sokka, il blague tout le temps mais passe plutôt pour un crétin que quelqu'un de vraiment drôle. Tenzin est plutôt bon comme personnage. Lin Beifong donne l'impression d'être une sacrée dure à cuire, mais on se rend vite compte qu'elle se plante souvent et manque de carrément de clairvoyance; dur pour une femme censée être chef de la police. Asami est un peu trop la fille parfaite. En revanche, tous les autres personnages sont plus équilibrés, mon préféré est Varrick, le seul personnages qui réussisse vraiment à nous surprendre et que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre. On aurait aimé que la série consacre plus de temps à certains personnages secondaires au bon potentiel.
Korra, c'est aussi tout un regard sur la politique. Chaque pays a ses propres intérêts et Korra, qui est au milieu de tout ça doit composer avec tout le monde, quitte à faire des mécontents. Cette série véhicule un message de tolérance et d'esprit critique, car chaque système politique présentés dans les pays présentés, que ce soit la royauté ou à l'inverse l'anarchie, possède ses qualités et ses faiblesses. La série promeut l'entente générale et non les intérêts individuels. À travers le personnage de Varrick, la série initie aussi une critique du capitalisme, qui fait du profit brutal au delà de l'éthique. 

Cette série demeure un très bon complément, avec son lot de nouveautés et ses combats impressionnants. On perd toutefois le côté innocent et frais d'avant, sans doute parce que les personnages sont plus de jeunes adultes que des adolescents. Je regrette aussi que certains dialogues et dénouements manquent de subtilité. 

Hanoko, un épisode vu le 1er janvier 2018

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Légende de Korra (La) / The Legend of Korra (Animes)Wallpaper/fond d'écran Légende de Korra (La) / The Legend of Korra (Animes)Wallpaper/fond d'écran Légende de Korra (La) / The Legend of Korra (Animes)Wallpaper/fond d'écran Légende de Korra (La) / The Legend of Korra (Animes)Wallpaper/fond d'écran Légende de Korra (La) / The Legend of Korra (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici