épisode 14

Tenzin et sa famille arrivent au Temple de l'Air Austral. Ils sont accueillis comme des rois, sauf Bumi et Kya, qui ne sont pas des maîtres de l'air.
Unulaq prévoit d'emmener Korra au coeur du Pôle Sud, afin d'y ouvrir un portail spirituel. Mako, Bolin, Eska et Desna accompagnent Korra, mais Tonraq insiste pour venir aussi. Korra devra ouvrir le portail pendant le solstice d'hiver, période durant laquelle le monde normal et celui des esprits sont les plus proches.
Le soir, Unalaq met en évidence que la présence de Tonraq fâche les esprits et le force à avouer son secret à Korra. Par le passé, Tonraq était à la tête de la tribu du Pôle Nord. Il pourchassa des bandits qui avaient attaqué leur tribu et qui avaient établi leur repère dans une forêt sacrée. Tonraq parvint à les capturer pour les punir, mais son assaut ravagea la forêt. Les esprits, en fureur attaquèrent la ville. Unalaq les calma, mais la ville était déjà très endommagée. Tonraq fut banni et il partit au Pôle Sud pour démarrer une nouvelle vie. Un aveu qui contrarie Korra au plus haut point.

Au temple de l'air austral, Tenzin montre à ses enfants un sanctuaire où reposent des statues représentant tous les Avatars. Mais seule Jinora l'écoute, les autres jouent et font de la casse quand leur père a le dos tourné.

Quand le groupe de Korra approche, des esprits les attaquent. Unalaq les apaise mais les esprits ont remporté tout leur matériel. N'ayant plus assez de vivre pour tout le monde, c'est Tonraq qui repart seul pour la tribu.
Sur place, Korra doit se rendre seule dans la forêt et y trouver le portail des esprits.
Elle explore les lieux, essuie quelques attaques d'esprits qu'elle évite. Puis elle trouve le portail. Gardé par des esprits, ce n'est qu'en entrant dans l'état d'Avatar qu'elle parvient à le briser.

Pendant ce temps, Jinora trouve une statue de bois, isolée des autres, qui représenterait un autre Avatar.

Quand Korra et les autres rentrent, ils voient un débarquement de l'armée de la Tribu du Pôle Nord.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici