Magi – The Labyrinth of Magic
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic / マギ – The labyrinth of magic (Shōnen)

Tome 22: La concertation mondiale démarre.

Date de sortie originale: 18 juillet 2014
Date de sortie en France: 14 avril 2016
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic tome 22

Contient les chapitres 209 à 218

 

Koumei explique à Alibaba que de tout temps, tout lieu, les différences culturelles et de mentalités ont engendré guerres et malheur. Le le dessein de Kô demeure d'unifier le monde et d'effacer ces diversités de l'histoire et de placer toutes les personnes sur un pied d'égalité. Hébété, Alibaba rétorque qu'ils sacrifient leur peuple actuel pour cet objectif adoptant des moyens guerriers et que eux restent supérieurs avec leurs écrins enchantés. Devant l’hostilité d’Alibaba, Koen lui rappelle qu'il se trouve au milieu d'ennemis et qu'il pourrait se débarrasser de lui facilement. Cependant, il lui pose un ultimatum: rompre tout lien avec Sindbad pour lui prêter allégeance, en l'échange de quoi il pourra régir Balbad. Alibaba, au pied du mur, accepte. Koen ajoute qu'il devra épouser une princesse de Kô et pense à Kougyoku.

Plus tard, Alibaba croise Kougyoku qui adresse quelques paroles amicales de soutien.

Mu Alexius, de passage à Kô pour une mission diplomatique auprès de Koen, va s'entretenir avec Morgiane en privé. Il lui révèle que lui aussi avait voulu explorer le continent obscur quand il était enfant, il avait rencontré Yunan qui l'avait averti que ce serait probablement un voyage sans retour. Mu y alla tout de même et découvrit en s'enfonçant dans l'obscurité qu'il se transformait en créature bestiale. Il atteignit un domaine caché où vivaient les leurs, tous à forme bestiale. Il choisit toutefois de revenir pour poursuivre l'œuvre de Shéhérazade, c'est-à-dire protéger Rehm, et quand il en parla à ses camarades Fanalis, ils choisirent de rester aussi ici. Morgiane elle aussi a encore beaucoup à accomplir ici. Pour finir, Mu la met en garde contre Sindoria et la Coalition des Sept Mers qui refusent de traiter d'égal à égal avec les autres nations.

 

Sindbad s'adresse à Alibaba à travers Kougyoku, lui révélant qu'il a mêlé ses rukhs à ceux de la princesse grâce au pouvoir de son djinn Zepar. Elle lui sert inconsciemment d'espionne. Le roi de Sindoria encourage Alibaba à accepter de servir Koen pour lui communiquer des informations, Alibaba rétorque cependant qu'il ne pourra plus rester son allié dans sa position et révélera à Kougyoku l’envoûtement qu'elle subit. Sindbad lui répond que ça la mettrait en position très compliquée si elle l'apprenait et lui continue pour le moment à le considérer comme allié.

 

Koen, Koumei et Alibaba font route vers le grand sommet entre l'empire Kô, Sindoria et Rehm. Alibaba, avant de donner sa réponse à Koen, lui demande s'il est lié à Al-Thamen. Koen ne le nie pas que l'organisation fait partie d'eux  mais il ajoute qu'il se sert d'eux pour parvenir à ses fins, prêt à employer tous les moyens.

Les voici arrivés sur l'île où se tiendra le sommet, avec Sindbad, Mu et leurs vassaux respectifs. Aladin, Titus et Yunan arrivent à leur tour pour mener la conférence. Aladin leur apprend qu'il va leur narrer l'histoire d'Alma Torran, sa terre d'origine à lui, les djinns et Al-Thamen. Elle se trouve dans un autre monde séparé du leur, qui lui a été créé par le roi Salomon. Ce dernier avait interdit à Aladin de parler d'Alma Torran au peuple de ce monde-ci mais il estime que ce récit contribuera à apaiser les conflits. Il active la Sagesse de Salomon pour tous les plonger dans une vision du passé.

Autrefois à Alma Torran, coexistaient de nombreuses espèces ayant chacune développé une civilisation. Mais leur rencontre provoqua des guerres de pouvoirs. Au milieu, l'espèce la plus faible, les humains, persécutés et dévorés par les autres. Le dieu créateur d'Alma Torran, que les humains nommèrent Illah, leur octroya le don de la magie, estimant que cette espèce maltraitée pourrait diriger le monde avec justesse. Ils réussirent au début mais après huit siècles, leurs idéaux s'estompèrent et ils assirent leur domination sur les autres espèces en les privant de leur intellect grâce à la magie. Néanmoins, un groupe de renégats prenait d'assaut la Gneud, tour où les mages émettaient les ondes magiques bloquant l'intellect des autres. Ce groupe était mené par Salomon, Hugo, Ithnan, Farlan, Wahid,  Setta et Arba. Ils y sauvèrent ainsi une jeune magicienne, dont le magoi allait être pompé jusqu'à sa mort par un sceptre divin émettant des ondes depuis la tour. La jeune fille, Sheba, restait endoctrinée et continuait de mépriser les autres espèces pour le mal causé jadis aux humains. Salomon et ses amis œuvraient pour réunir les soixante-douze sceptres divins par lesquels les humains asservissaient les autres espèces. Ils poursuivirent leur route mais arrivèrent au rift continental. Ils firent une pause et furent accueillis à une ville de manticores. Sheba éprouva une forte appréhension mais elle apprit à les apprécier alors qu'elle ne les voyait que comme des créatures sanguinaires.

Puis quand ils repartirent, un mage ensorcela de nouveau les manticores les rendant agressives et les privant de raison afin d’éliminer Salomon et ses camarades. Sheba fut choquée mais Salomon lui fit comprendre que c'est exactement ce qu'elle faisait planquée dans sa tour. Il lui révèle que lui, tout comme ses camarades furent aussi d'anciens tortionnaires munis de sceptres divins contraignant la volonté des autres espèces, mais qu’ils se sont rebellés.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.