Magi – The Labyrinth of Magic
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic / マギ – The labyrinth of magic (Shōnen)

Tome 18: La guerre éclate entre Rehm et Magnostadt !

Date de sortie originale: 18 septembre 2013
Date de sortie en France: 12 février 2015
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic tome 18

Contient les chapitres 169 à 178

 

Rehm contrattaque avec son régiment volant en montgolfières et larguant des explosifs sur la barrière magique, ainsi qu'avec les catapultes. Shéhérazade a tenu à ce que Rehm développe la science pour que son peuple non magicien puisse se défendre par ses propres moyens. Ils brisent la première barrière magique autour du royaume. Aladin voyant les blessés magiciens affluer, part pour le front.

Face aux artefacts magiques destructeurs déployé par Magnostadt, Rehm envoie son unité Fanalis. Titus en combat le capitaine, Mu Alexius, mais ce dernier anéantit sa volonté en lui faisant comprendre qu'il n'est pas réellement humain. Aladin vient à son aide et tente de négocier le retrait de Rehm, soulignant que Magnostadt ne fait que se défendre, mais le général Fanalis refuse et ils reprennent la combat. Les magiciens Magnostadt ralentissent les Fanalis en les submergeant d'eau grâce au relief du terrain puis ils les électrocutent. Bon nombre sont hors combat mais les quelques restants utilisent leur écrin enchanté pour décimer des sorciers. Aladin invoque trois golems géants à l'effigie d'Hugo et envoie d'immenses vagues de terre et de sable pour repousser l'armée Rehm jusqu'à la plage. Il compte renouveler la manœuvre tant que l'ennemi n'abandonnera pas cette guerre. Mu active alors son revêtement Djinn Barbatos. Il attaque Aladin avec fulgurance, détruisant son champ magique de protection et active son sort suprême pour en finir avec cette bataille. C'est alors que s'interpose Alibaba et l'empêche de lancer son sort. Shéhérazade vient elle-même à la rencontre d'Aladin et ordonne une trêve au combat.

Durant cette pause, Shéhérazade s'entretient en terrain neutre avec Aladin, Alibaba et Titus. Alibaba et Aladin échangent quelques paroles amicales, ne s'étant pas vus depuis leur séparation. Shéhérazade commence par leur révéler qu'elle-même demeure un alter ego de la vraie Shéhérazade, dont le corps âgé de deux-cent soixante-huit ans repose à l'abri. Aladin lui fait part de ses craintes: que Mogamed réalise le dessein d'Al-Thamen bien qu'ils n'aient pas de liens, car la forte concentration magique et de ressentiment pourrait provoquer un désastre. C'est en effet Al-Thamen qui avait jadis causé la perte d'un autre monde. Le roi Salomon envoya les rares survivants dans ce monde-ci mais Al-Thamen compte parachever son œuvre en faisant apparaître un "point sombre" qui sèmera le chaos. Aladin dit à Alibaba que c'est à Balbad qu'il a eu cette révélation (voir tome 7), Alibaba s'énerve qu'il ait gardé pour lui un tel fardeau sans en parler. Shéhérazade comprend la gravité de la menace, d’autant que l’autre Magi Yunan en parlait déjà et accepte de retirer ses troupes. Elle prend Titus à part et lui accorde sa liberté mais elle lui apprend que son vrai corps va bientôt mourir, ce qui entraînera leur disparition à tous les deux. Elle a vécu aussi longtemps pat amour pour l'empire Rehm mais elle arrive au bout de ses forces. Soudain, Shéhérazade, tout comme Mogamed de son côté, sont informés du mouvement de l'armée Kô.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.