Magi – The Labyrinth of Magic
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic / マギ – The labyrinth of magic (Shōnen)

Tome 13: En route vers de nouveaux horizons !

Date de sortie originale: 18 juillet 2012
Date de sortie en France: 22 août 2013
Visuel Magi - The Labyrinth of Magic tome 13

Contient les chapitres 119 à 128

 

Dounya meurt, son corps tombant en décrépitude. Des obsèques sont organisées en petit comité. Après la cérémonie, Hakuryuu et Morgiane discutent tous les deux, Hakuryuu lui confie que l'empire Kô est aussi sous l'influence d'Al-Samen et que ce sont eux qui ont exterminé sa famille, précédents souverains de l'empire. Le prince questionne ensuite Morgiane sur sa famille mais elle lui révèle qu'elle était esclave il y a peu encore peu et qu'elle n'a plus de famille. Hakuryuu l'encourage à ne pas baisser les bras, peut-être a-t-elle des frères et sœurs quelque part.
Kougyoku invite Ali Baba à un combat d'entraînement, avec chacun son revête-mage, mais le jeune homme lui avoue en être incapable pour le moment. Sindbad se joint à eux et propose de croiser le fer avec elle. Les deux s'affrontent, Kougyoku avec son djinn Vinea et Sindbad avec Focalor. Tous deux rivalisent de magie ravageuse et Sindbad y met en terme en faisant appel à Zepar, qui agit sur l'esprit de Kogyoku et l'endort. La puissance du sort fonctionnant en zone, toutes les personnes autour subissent le même sort. Ali Baba va parler avec la jeune princesse à son réveil, tandis que Jafar les écoute discrètement. Elle lui confie que Sindbad a été son premier amour et qu’elle a cherché des prétextes pour le suivre, mais elle est décidée à rentrer à Kô pour trouver sa place, elle qui est une fille de concubine. Elle déclare aussi qu'elle ne se servira pas de son pouvoir contre Sindoria. Jafar s'en va, mitigé en voyant l'emprise de Sindbad sur elle. Kougyoku et Ali Baba deviennent réellement amis.

Arrive le jour du départ d’Ali Baba, Aladin, Morgiane et Hakuryuu. Ali Baba ne devait pas embarquer sur le même bateau qu'eux mais il s'y est glissé discrètement, espérant manquer à ses amis et les retrouver en héros. Pas de chance pour lui, il les entend tous les trois casser du sucre sur son dos, ce qui lui réduit le moral à néant. Les trois, qui savaient qu'il était présent voulaient juste lui faire une farce. Ali Baba, une fois calmé, leur explique son objectif: aller au village Magipula pour trouver ce qui perturbe ses Rokhs depuis son infection par des Rokhs noirs et apprendre à manipuler le magoi, sans quoi impossible de de revêtir l'armure djinn. Hakuryuu étale sa science en précisant que c'est le peuple Yambara qui l'y aidera au Colisée de Rehm, ce qui abrège le récit  d'Ali Baba et lui coupe l'herbe sous le pied.
Dans leur traversée, ils sont abordés par des jeunes pirates, munis d'écrins magiques noirs. Hakuryuu s'est créé un bras artificiel grâce aux plantes de Zagan qui manipule la vie. Hakuryuu combat les pirates mais leur chef, Olga, prend le capitaine de navire en otage et le forcent à leur remettre leurs richesses avant de partir. Hakuryuu place une graine qui lui permettra de les pister. Une fois arrivés au port d'Aktia, ils découvrent que bon nombre d'enfants a été kidnappé mais la marine rechigne à intervenir, focalisant ses efforts sur la frontière avec le belliqueux pays de Magnostadt. Grâce au pouvoir de Hakuryuu, Ali Baba propose à ses amis d'aller se charger d'eux.
Ils dénichent ainsi l'île secrète des pirates. Ces derniers lancent l’assaut contre eux, mais Morgiane les met tous K.O. Soudain, le sol se dérobe sous leurs pieds, les faisant tomber à l'eau. Puis un sous-marin à forme de poisson géant les attaque. Des enfants l'alimentent en magoi depuis l'intérieur et il s'y trouve celle qui commande aux pirates, Om Madra. Ali Baba perce un trou dans la structure et ils s'y infiltrent, sauvant Morgiane qui ne sait pas nager. Dedans, ils doivent combattre de nombreux enfants qui voient Om Madra comme leur mère depuis qu'elle les a retirés de leur vie misère dans des bidonvilles. Les quatre atteignent la salle où se trouve Om Madra. Celle-ci active un sort magique avec son écrin, la Rosace de Notre-Dame, qui fait voir aux quatre amis une image de leur mère respective. Om Madra espère raviver en eux un chagrin et un désir de retrouver un amour maternel, afin de les soumettre à sa volonté.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.