Magi – The Labyrinth of Magic
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic / マギ – The labyrinth of magic (Shōnen)

Tome 17: La guerre éclate finalement entre l'Empire de Rehm et Magnostadt!

Date de sortie originale: 17 mai 2013
Date de sortie en France: 13 novembre 2014
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic tome 17

Contient les chapitres 159 à 168

 

Mogamed pousse toute l'assemblée à se questionner sur la raison de leur condition de magicien et leur montre le passé par un sort de clairvoyance. Il leur fait prendre conscience que jamais un grand empire mené par des magiciens n'a émergé puis il leur montre le royaume de Mustasim, il y a soixante-dix ans à travers sa propre histoire. Les magiciens étaient asservis et exploités mais ils finirent par obtenir de la reconnaissance et des titres de noblesse. Mogamed laisse ensuite Titus révéler ce que lui et ses deux complices ont découvert dans les bas-fonds et le doyen ajoute que les humains y vivant ne valent guère plus que des animaux domestiques. Il prône que les magiciens se distinguent par leur soif de connaissance tandis que les non-magiciens n'aspirent qu'à dominer. Il termine son récit en narrant qu'après une épidémie, les magiciens furent accusés d'en être à l'origine et le roi Mustasim en fit exécuter un grand nombre. Puis trente ans plus tard, les magiciens restants furent envoyés en première ligne dans la guerre contre Partevia et la fille de Mogamed mourut au combat. Mogamed avait fini par penser que les non-magiciens n'étaient que des êtres inférieurs ne pensant qu'à leurs désirs égoïstes. C'est pourquoi il a voulu créer ce pays dédié aux magiciens, lesquels devaient guider les autres.

Les élèves ressortent mitigés de ce séminaire et en débattent.

Mogamed offre à Titus l'autorisation de faire sortir Marga. Il révéla aussi savoir que Titus est envoyé par Shéhérazade et qu’Aladin est affilié à Yamuraïha, mais cela ne lui pose aucun souci. Aladin perçoit que Mogamed regarde désormais tous les humains sans magie comme du bétail et n'a plus d'empathie pour eux.

 

Dans la suite de leurs études, les jeunes magiciens doivent se spécialiser. Aladin choisit l'étude des Rokhs et commence ses cours auprès d'Irene Smirnoff. Celle-ci montre aux élèves des rokhs noirs retenus dans des bocaux et leur explique que grâce à eux, il est possible de créer de la vie artificielle. De plus, ils pourront aller encore plus loin grâce au pouvoirs de djinns.

Mogamed fait ensuite soigner Marga, ralentissant sa maladie incurable et lui octroyant quelques années de vie en plus. Le soir, Titus fait son rapport à Shéhérazade et lui confirme la présence d'accessoires magiques dans le pays, développé d'après un objet magique issu de labyrinthe. Shéhérazade l’informe que sa mission prendra fin à l'issue de cette enquête.

Titus va voir Mogamed pour lui implorer son aide. Il lui apprend qu'il a été conçu grâce à la magie de Shéhérazade, tel son alter-ego, dans le but d'accomplir sa mission et qu’il va mourir une fois celle-ci terminée. Il éprouve une colère irrépressible à l'idée que les autres continuent à vivre dans lui. Tandis que Mogamed s'efforçait de réfréner ses Rokhs de devenir noirs, Shéhérazade prend le contrôle de Titus pour communiquer avec le doyen. Elle le somme de rallier son pays sous l'étendard de Rehm, sans quoi c'est Kô qui le fera. Mogamed refuse son injonction et déclare qu'il protégera Titus. Il éjecte Shéhérazade du garçon.

Le lendemain, il annonce aux magiciens que Magnostadt déclare la guerre à Rehm. Aladin, devant cette urgence, va le voir et lui demande d'où vient la production d'armes magiques noires. Magnostadt lui révèle que c'est Ithnan qui le lui a enseigné en se servant de Rokhs noirs mais qu'ils ont perdu contact il y a des années, car Mogamed désapprouvait qu'il ait aussi confié ces accessoires magiques à des non-magiciens. Titus supplie Mogamed de ne pas combattre Rehm, estimant l'empire trop puissant. En effet, Rehm comporte trois conquérants de donjons, le prince Nerva Julis Caluades, le général Ignatius Alexius, ainsi que Mu Alexius, capitaine de l'escouade Fanalis et lui-même Fanalis de sang-mêlé.

Ren Kôha est informé de la déclaration de guerre entre Rehm et Magnostadt et il décide de marcher vers Magnostadt avec son armée. Dans la flotte des Fanalis, se trouve quelqu’un les accompagnant: Alibaba.

Mogamed et les enseignants de l'académie de magie demeurent toutefois confiants de la puissance dont ils disposent. Rehm arrive aux portes de Magnostadt, les sommes une dernière fois de déposer les armes avant de lancer l'assaut. Mais les soldats de Rehm ne parviennent à briser le premier champ magique de protection de Magnostadt et subissent la contrattaque de Myers, Irène et les autres magiciens commandant l'armée de Magnostadt.

Avis

Ce titre qui spoil violemment tout le quoi sérieux

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.