Magi – The Labyrinth of Magic
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic / マギ – The labyrinth of magic (Shōnen)

Tome 37: Tandis que le monde s'avance vers l'extinction par l'entremise des pouvoirs du Palais sacré, Aladin et Ali Bbaba résistent au destin.

Date de sortie originale: 17 novembre 2017
Date de sortie en France: 9 juillet 2020
Visuel Magi – The Labyrinth of Magic tome 37

Contient les chapitres 360 à 369

 

Kôgyoku tente d'abord la voie du dialogue avec Ali Baba pour le convaincre d’accepter de rejoindre les Rokhs, mais celui-ci lui répond qu'elle et les autres ont leurs pensées entravées et doivent réfléchir par eux-mêmes. Il déclenche son sort suprême vers la brèche d’où provient l’assimilation aux Rokhs. Alors que les quatre détenteurs de djinns allaient déclencher leur sort suprême contre Ali Baba, ils sont soudain arrêtés par Phenex et Koen apparaît, en revêtement Djinn. Grâce aux Rokhs déchus de Hakuryû mêlés aux siens, il a pu garder son libre arbitre. Il aide Ali Baba au combat et pour faire entendre raison aux siens,  tandis que Hakuei va prêter main forte à Hakuryû et Judal.

Dans le Palais Sacré, Hugo constate d’après ses recherches qu'à force de renversement de hiérarchie divine entre Sindbad et David, le Palais Sacré arrive à saturation. Sindbad souligne aurpès de David que le Palais Sacré, créé par Hugo, reste un outil magique et qu'il va se détruire à force d'abuser de ses capacités. De plus, il ajoute que n'importe qui, même eux deux, sont sous des influences extérieures et non pas seuls omnipotents. Et en conséquence, chacun doit apprendre à se forger sa propre opnion, fort des connaissances que les autres peuvent apporter. Il parvient à reprendre le dessus sur David et à neutraliser la réécriture des Rokhs sur Terre. Tous retrouvent ainsi leur liberté de penser. Malgré la confusion après avoir cru dur comme fer au bienfait de rejoindre le flux des Rokhs, ils se battent maintenant aux côtés d'Ali Baba et de ses camarades. Cependant le sort de retour aux Rokhs entre en phase finale. Tous les Labyrinthes réapparaissent à leur ancien emplacement et génèrent un nouveau point d'entrée des anges. Morgiane, Olba et Toto arrivent en renfort d'Ali Baba, ainsi que toutes les autres armées pour lutter contre l'assimilation. Arba et Nerva observent cette lutte depuis les cieux.

Aladin atteint le vrai David et lui fait comprendre qu'il reste esclave de sa volonté à se raccrocher à la voix du destin. Aladin, à l'aide de la Sagesse de Salomon, établit avec tous ceux combattant sur Terre une communication avec Sindbad. Ce dernier leur dit que le sort d'assimilation des Rokhs s'est encore accéléré et que le seul moyen de le contrer demeure de confier tous les pouvoirs Djinn à un seul roi, ainsi que les Rokhs des détenteurs de Djinns, ce qui reviendrait à donne leur vie. Cela donnerait assez de puissance à cet unique roi pour sceller les tours des Labyrinthes dans une autre dimension et arrêter l’assimilation. Car s'ils détruisaient les tours, cela annihilerait tout le système de sélection de rois par les Djinns et le statut de Magi, et cela mélangerait aussi les Rokhs noirs aux blancs, semant le chaos dans le monde. Sindbad estime que seul Ali Baba est capable d'un tel rôle mais l'intéressé refuse catégoriquement, argumentant aussi qu'un roi unique demeure trop risqué dans l'éventualité qu'il sombre un jour dans la tyrannie ou qu'il rende les gens trop dépendants de lui. Tous optent pour détruire les tours, quitte à régler ensuite les problèmes du monde. Yunan et Titus relayent Aladin pour contenir le sort d'assimilation aux Rokhs, tandis que les autres s'occupent de détruire les tours à travers le monde. Aladin et Sindbad s'attèlent à vaincre David, Sindbad se sacrifie afin de cristalliser l'erreur qu'a été la sienne à vouloir tout concentrer en une personne pour guider les mondes. Ils triomphent de David et les autres détruisent les tours.

 

Deux mois plus tard. Tous les Djinns et les pouvoirs qu'ils accordaient ont disparu. Drakon a de ce fait recouvré son apparence humaine. Ali Baba est redevenu simple marchand. La géographie et les lois de la physique du monde ont été totalement chamboulées après l’interruption de l’assimilation aux Rokhs, forçant les dirigeants des pays à réfléchir à définir de nouvelles frontières. Ali Baba rend visite à la tombe de son ami Cassim et lui parle des magiciens qui se consacrent à la recherche, sur le moyen de faire communiquer les mondes. Qui sait s’ils pourront ainsi se reparler un jour.

Morgiane a repoussé le mariage le temps d'obtenir une nouvelle robe et une nouvelle maison, détruites durant la bataille, au grand dam d'Ali Baba qui craignait qu'elle se ravisât concernant leur union. Aladin et tous amis leurs amis viennent les célébrer.

Le Grand Fossé a aussi disparu, reliant le Continent Obscur au reste du continent et permettant la communication avec les Fanalis.

Avis

Une fin un peu en mode « tout le monde il est en gentil » mais qui demeure très belle malgré tout. Voir tous les personnages œuvrer pour la même cause a rendu plus époque que jamais ce manga.

Ça fait plaisir de revoir Koen un peu aux devants de la scène (même si la justification de son exception à la réécriture des Rokhs était un peu expéditive), et j’avoue que Hakuei, je l’avais complètement oubliée alors qu’en effet, elle était aussi épargnée grâce à Arba. Pour le coup, ça aurait été intéressant de voir son réveil après que Arba a quitté son corps.

Finalement, Nerva n’aura pas eu droit à son revêtement Djinn. Dommage, malgré ses airs de raté, détenir un Djinn signifie quand même qu’il avait un grand potentiel, ça aurait été marrant de voir un personnages crétin comme lui venir casser la barraque ^^

Hanoko, le 17/12/2020

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.