épisode 22

Arslân et ses hommes marchent vers la capitale. Ghîsqar a ouï dire de ses éclaireurs qu'ils seraient entre trente et soixante mille hommes et décide d‘envoyer cent mille hommes contre eux pour ne leur laisser aucune chance.
Elam et Alfrîd se sont introduit à Echbâtana et écouté les rumeurs qui se disaient entre les soldats Parses et lusitaniens. Ils repartent après avoir appris que des rivalités existent entre les soldats Parses et lusitaniens et qu'une armée de cent mille hommes a été envoyée pour les arrêter. Ils communiquent ces informations à Narsus qui devra alors réviser sa stratégie.
Le lendemain, pendant une pause dans leur voyage, Arslân organise des séances d'entraînement des soldats, menées par Daryûn.
Le soir, Arslân s'entretient avec Narsus au sujet de ses soldats et leurs convictions. Une grande partie de son armée est constituée qui n'ont jamais agi que sous la contrainte, il se demande s'ils combattront avec ferveur où s'ils fuiront à la moindre occasion. Narsus le rassure sur le fait que l'entraînement auquel il vient de les faire participer semble pour eux déjà une preuve de considération de sa part, étant donné qu'ils y ont pris part de leur plein gré.

Tandis que l'armée d'Arslân se remet en marche, Hilmes, Sahm et les cent mille soldats de Parse et Lusitania arrivent au fort de Saint Manuel dirigé par Barcation.

Vous êtes ici