épisode 21

Les tensions persistent entre les nouveaux soldats arrivés et les compagnons d'Arslân. D'abord le seigneur Zaravant entre en conflit avec Jaswant, n'acceptant que celui-ci, un étranger venant d'un pays ennemi, lui refuse une audience auprès de Narsus. Narsus arrive à temps pour calmer le jeu entre eux et assure à Zaravant qu'il lui assurera une place importante s'il modifie sa stratégie de guerre.

À quelques kilomètres, le seigneur Qbad voyage pour rejoindre Peshawar. Il tue des soldats à la solde de Zandé qui voulaient l'exécuter pour l'empêcher de passer à l'ennemi.

Dans la soirée, Isfahan, le frère du défunt Shapur, a une altercation avec Ghîb, qu'il condamne pour l'avoir tué (voir épisode 5), d'autant qu'il n'est qu'un barde et même pas un chevalier, statut encore moins légitime pour un tel acte. Ghîb lui rétorque qu'il n'a fait qu'abréger sa torture. Chacun campant sur sa position, ils commencent à se battre.
Arslân, Daryûn et Peshawar viennent mettre fin à cette querelle et Arslân condamne Ghîb à l'exil pour avoir froissé délibérément Isfahan. Ce bannissement n'est en fait qu'un prétexte pour qu'il accomplisse une mission que Narsus lui a confiée en secret.

L'armée d'Arslân se met en route pour le château de Saint Manuel, un point stratégique dans l'optique de reprendre Ecbâtanâ.
À l'avant-garde, Zaravant, impétueux et avide de gloire sur le champ de bataille part devant, suivi d'Isfahan et de Tus qui ne peuvent calmer ses ardeurs. Ils espèrent prendre d'assaut et faire tomber à eux seuls la première ligne de défense ennemie. Ils foncent tout droit dans une embuscade qui les sépare de l'arrière de leur armée.
À la nuit tombée, Arslân n'ayant pas de nouvelles des trois seigneurs, décide non pas de partir devant en les laissant sur place mais d'aller les secourir. Dans la nuit noire, Ghîb guide au loin l'armée d'Arslân du son de sa cithare vers celle de Zaravant, Tus et Isfahan. Ce qui leur permet de les rejoindre à temps et de les secourir de l'assaut ennemi.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici