Chroniques d’Arslân (Les)

Chroniques d’Arslân (Les)

Titre original: 
Arslan Senki
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Aventure, drame, action
Date de sortie originale: 
2015 (le 5 avril)
Date de sortie en France: 
2015 (avril)
Nombre d'épisodes: 
25 + saison 2
Nombre d'épisodes sortis en France: 
25 + saison 2
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming, blu-ray, DVD
Prix: 
abonnement streaming, 39,95€ par coffret DVD, 49,95€€ par coffret blu-ray

Avis

En zieutant les sorties animes du printemps 2015, je vois une adaptation de l'un des manga de Hiromu Arakawa, je me dis sans l'ombre d'un doute "voici une valeur sûre". Mais je me rend très vite compte que les Chroniques d'Arslân ont une histoire qui remonte à bien plus loin. Il s'agit d'abord d'une série de romans sortie fin des années 80, déclinée plusieurs supports en manga support animé dans les années 90. Comme il est populaire aujourd'hui de ressortir des vieilles licences, il semble que celle-ci ne fasse pas exception. De plus, Wakanim a choisi d'adopter pour le titre français de l'anime celui des romans originaux plutôt que le titre du manga associé, peut-être pour le placer dans un contexte de retour aux sources et de mettre en avant son riche historique? 

Quel n'est pas mon enthousiasme quand je découvre que l'anime met en scène le royaume de Parse, évidemment inspiré des siècles glorieux de l'empire Perse. Étant fan de tout ce qui touche de près ou de loin aux Mille et une nuits et donnant pour le coup un peu dans le chauvinisme (en raison de mon origine iranienne), je ne pouvais qu'être emballée par cet anime. D'autant que le travail de recherche pour retransmettre tout cet univers est excellent, que ce soit le nom des personnages, les architectures magnifiques ornées de mosaïque rivalisant de splendeur. Bon, le faciès des personnages n'est lui pas du tout réaliste par rapport à leur ethnie mais ça, on ne peut rien faire, les mangakas aiment intégrer leur propre fantaisie dans leurs character designs.
Et le premier épisode a tout pour séduire. La magnifique qualité graphique fait déjà presque la moitié du travail grâce à sa mémorable bataille (dont la 3D semble reprendre par exemple la technique de celle de Kingdom en grandement améliorée), des décors époustouflants et une ambiance très particulière, notamment via les couleurs aux tons marrons. On peut d'ailleurs louer la série pour le très beau travail d'inclusions d'élément d'architecture de la perse antique, ainsi que pour les autres éléments du décors (leur nourriture, les armures...). L'introduction de toute l'histoire sur les premiers épisodes annonce une épopée classique en termes de scenario et personnages mais très bonne. 

Malheureusement, passé le moment de la découverte et l'immersion dans cet univers, l'anime devient progressivement très plat. Les personnages ne manifestent pas de double facette et leur progression sera très linéaire. Nous avons une belle brochette mais presque aucun n'a droit à un réel développement. Au début, il y a un minimum d'effort pour complexifier les confrontations entre Arlsân et d'autres seigneurs. Mais ça tourne rapidement vers du très prévisible voire caricatural. La deuxième moitié de l'anime traîne en péripéties inutiles et discours ennuyeux. Toute la partie sur Sindora n'aura rimé à rien, à moins que plus tard cela serve à assoir la gloire d'Arslân pour le légitimer au trône.
Un gros défaut réside aussi en le personnage de Narsus. Il est beaucoup trop clairvoyant et devine tous les complots qui pèsent contre notre héros, ce qui ne laisse aucun suspense et ne rend pas le scenario prenant. Pourtant c'est intéressant de voir les manoeuvres de guerre à la Kingdom, mais elles ne permettent pas de rendre plus palpitantes les choses. Les combats peineront à réveiller en nous l'étincelle du début et la fin est bousculée en nous laissant sur notre faim. Il est évident qu'une saison 2 viendra un jour compléter cette série, alors que si le rythme avait plus soutenu tout aurait pu se conclure en cette première saison, pour une série plus intense au final. 

Les Chroniques d'Arslân démarrent sur les chapeaux de roue mais la cavale se transforme en routine un peu trop pénarde.
Cependant, ce qu'il faut savoir c'est que cet anime a été réalisé alors que seul trois volume du manga d'Hiromu Arakawa ne sont sortis à ce jour. Il y a probablement une grande part de l'histoire qui a dû être écrite spécialement pour cet anime. Le manga est peut-être meilleur. Et ça me donne envie de découvrir les oeuvres originales. 

Hanoko, un épisode vu le 26/05/2015 puis tout de vu au 1er octobre 2015

Wallpapers

wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)wallpaper/fond d'écran Chroniques d’Arslân (Les) (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici