épisode 13

Arslan et ses compagnons, pourchassés par les lusitaniens, sont secourus par l'armée de Kishwahd, que Narsus avait prévenue en arrivant les autres.
Ils arrivent donc sains et saufs à Peshawar. Arslan et les autres font la connaissance de la drôle de compagne de Narsus, Alfrîd qui se prétend son épouse. Cette familiarité soudaine contrarie beaucoup Elam.
Dans la soirée, Arslan fait part à Kishwahd de son projet de libérer les esclaves dans des conditions qui le permettront. Le seigneur y consent mais il l'avertit seulement que les nobles risquent de ne pas le soutenir dans cette mesure.

Le jour suivant, Arslan, Kishwahd, Baqhman et leurs alliés tiennent un conseil de guerre. Cependant, Baqhman s'oppose à lever l'armée cette année, chose qu'il estime imprudente sans savoir comment réagiront les autres provinces. Daryun et Narsus se mettent à le blâmer, ce qui le fait quitter le conseil, outré.
Après cette réunion, Kishwahd confie à Arslan que Valphreze avait écrit une lettre à Baqhman dont les informations l'ont manifestement beaucoup affecté.

Plus tard, Arslan marche seul sur les remparts, se demandant s'il a les épaules assez larges pour endosser la responsabilité de redresser le royaume de le fortifier face aux autres pays. C'est alors que Hilmes, portant son masque d'argent le retrouve, ayant pu s'infiltrer dans la forteresse. Il s'en prend à Arslan, voulant le torturer avant de le tuer. Arslan se défend comme il peut mais ses capacités à l'épée sont bien loin du niveau de celles de Hilmes. Par chance, Arslan brandit une torche et se rend compte que Hilmes a une phobie du feu. Cela laisse le temps à Faranghis, suivie de Narsus, Daryûn et Kishwahd de porter secours à Arslan. Arslan demande à l'assaillant de décliner son identité. Il dévoile alors qu'il est Hilmes, fils d'Osloes et légitime héritier de Parse. Il fond vers Arslan pour lui porter un coup fatal mais c'est Baqhman qui s'interpose et se sacrifie pour sauver Arslan. Baqhman était l'ancien maître d'arme de Hilmes quand il était petit. La lettre de Valphreze lui apprit que Hilmes était vivant, mais Valphreze lui demandait malgré tout de protéger Arslan, d'où sa position déchirée entre les deux princes. Hilmes prend la fuite, tandis que Baqhman rend son dernier soupir.
Un soldat vient informer Kishwahd qu'une armée du royaume de Sindôra approche de la frontière Parse.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici