Hakkenden: Tôhô Hakken Ibun

Hakkenden: Tôhô Hakken Ibun

Titre original: 
Hakkenden: Tôhô Hakken Ibun
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Fantastique, aventure
Date de sortie originale: 
2013 (le 5 janvier pour la saison 1, le 7 juillet pour la saison 2)
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12 (saison 1) + 12 (saison 2)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray, fansub

Avis

J'ai commencé cet anime choisi au hasard et l'ai terminé avec en permanence une certaine perplexité.
D'une part, la série m'a complètement ennuyée par son scenario sans queue ni tête. Au début nos héros semblent s'opposer grandement à l'église d'autant que Hamaji se fait enlever. Mais l'épisode d'après l'animosité a totalement disparu sans de véritable transition. Ensuite, les épisodes s'enchaînent sans que l'on arrive à suivre une quelconque trame conductrice voire sans logique; il en existe bel et bien une, la quête des perles, mais les épisodes s'en détachent énormément et la série donne l'impression d'être une succession d'épisodes de remplissage. Nous découvrons en permanence de nouveaux personnages à l'histoire presque indépendante les unes des autres, sans continuité apparente. De plus, les dialogues ne sont pas très percutants.
Tout ça rend donc le tout fort peu entraînant. À l'inverse, Hakkenden possède ce petit quelque chose qui éveillera tout de même notre curiosité. Pour ma part, je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, bien qu'ils soient très nombreux parallèlement aux personnages principaux. Pourtant, au fur et à mesure, on découvre l'histoire de chacun, des liens étroits et parfois insoupçonnés se tissent entre eux, faisant appel à des choses qui se sont passées dans les épisodes précédents mais qui nous avaient semblé alors secondaires. De plus, j'ai fini par trouver certains personnages et leur histoire très touchante, même s'ils n'apparaissent pas longtemps. La série est également très versée dans le fantastique et tendant vers le mystique. Nous sommes bien loin d'univers tels que celui de Mononoke, mais Hakkenden comporte une petite pincée de mystère dans son côté magie et démon qui rend la série un brin envoûtante. La série est très soignée visuellement mais elle ne présente rien d'exceptionnel. 

Au final, Hakkenden se disperse tout de même beaucoup et bien que des relations naissent entre les différent événements narrés progressivement, on a du mal à rentrer vraiment dedans. C'est regrettable puisque l'ambiance et l'émotion sont plutôt réussies. À voir si la saison 2 devient plus intéressante, la première se terminant en queue de poisson et étant assez oubliable. 

Hanoko, un épisode vu le 22/04/2013 puis toute la saison 1 vue au 11/06/2013

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici