Univers des Mononoke

Mononoke

Mononoke

Titre original: 
Mononoke
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Mystique, horreur
Date de sortie originale: 
2007 (Août)
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening: "Kagen no Tsuki" par Ryouta Komatsu et Charlie Kosei
(4min23)
Très belles images, chanson sympathique ^^

 

Ending: "Natsu no Hana" par JUJU (5min39)
Même avis que pour l'opening. Fait plutôt amusant: le single de la chanson comporte une reprise de Something about us des Daft Punk ^^

Avis

Autant vous le dire derechef: mis à part le nom, cet anime n'a aucun rapport avec Princesse Mononoke. Mononoke est un mot japonais qui signifie esprit maléfique ou quelque chose dans ce goût-là si je me souviens bien. Donc soyez assurés que le nom de la série n'engage par un lien avec le film de Miyazaki.
En plus, il serait mal avisé de comparer les deux oeuvres qui se ne ressemblent absolument pas. Cette série est en fait dédiée à la troisième histoire de Ayakashi, Japanese Classic Horror nommée Bakeneko. Pour ceux qui l'ont déjà vue, ils en conviendront donc sans trop de mal que Princesse Mononoke et Mononoke sont deux choses bien distinctes.
L'anime en question reprend en tout point les bases posées par Bakeneko, que ce soit graphiquement ou du point de vue de l'histoire. Et c'est tant mieux car c'était vraiment réussi. Donc je suis très heureuse de voir qu'une série-même y est consacrée. Le héros est toujours aussi cool, je kiffe bien son style. En plus quand on le voit brandir ses sûtra, il a vraiment la classe. Je suis séduite :D.
Ambiance démoniaque réussie, graphismes singuliers et somptueux, chaque image de cette série est telle une oeuvre d'art! En plus de revisiter différents mythes japonais de par le scénario, les décors de l'anime recèlent chacun de signes plus ou moins cachés et montrent des oeuvres d'art connues. Une anime très érudit donc mais qui reste accessible à tous.
La série est un peu lente, mais c'est un choix délibéré qui convient parfaitement au type d'histoires contées. On suit diverses affaires de démons qui s'immiscient dans la vie des hommes. C'est prenant sans être trépidant. C'est un peu dommage que le seul fil conducteur soit l'apothicaire, ça aurait été amusant de déceler des liens entre chacune d'elles. On peut néanmoins relever certaines histoires qui se font écho, notamment la dernière histoire qui rappelle pas mal celles des épisodes 1 à 5. 

Cette série aurait pu être encore meilleure mais elle est déjà d'un niveau tel que je ne peux que lui donner mon coup de cœur.

 

Hanoko, deux épisodes vus le 03/08/07 puis toute la série vue.

 

Si vous avez aimé cette série, Requiem from the Darkness ou Mushishi vous plairont sûrement.
Les mononoke transposés dans les folklore français: Encyclopedia Diabolica - L'encyclopédie des Yôkai français du professeur Lafayette, Yôkaiologue de l'université de Paris.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)Wallpaper/fond d'écran Mononoke / Mononoke (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de Docteur Spider

Un pharmacien exorsiste, ça t'a pas fait penser à Mushishi ?

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Portrait de Hanoko

Ah ouais, je n'y avais pas pensé.

Ninja Gaiden power :D

Vous êtes ici