Kuroko's Basket

Kuroko's Basket

Titre original: 
Kuroko no Basuke - The Basketball which Kuroko plays.
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Sport, tranche de vie, humour
Date de sortie originale: 
7 avril 2012
Date de sortie en France: 
2013
Nombre d'épisodes: 
25 (saison 1) + 25 (saison 2) + 25 (saison 3) + 4 OAV
Nombre d'épisodes sortis en France: 
50 (saison 1 et 2) + 25 (saison 3)
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, blu-ray, streaming
Prix: 
abonnement streaming

Résumé des épisodes

Avis

Kuroko no Basket l'adaptation en anime du manga éponyme au succès grandissant, dit comme le nouvel essor du Shônen sportif.
On commence effectivement sur quelque chose d'original dans la présentation du protagoniste. Alors que le modèle le plus classique du genre est de présenter un héros novice mais ayant des capacités hors normes (innées ou acquises par la suite), Kuroko no Basket prend ce modèle à revers en présentant, non plus un anti-héros médiocre, mais un héros tremplin qui permet aux autres de briller. Et pour boucler la boucle, Kuroko sera en équipe avec une bête du basketball, l'athlétique Kagami. Par la suite, ils joueront à différentes équipes de basket lors de tournois inter-lycée. Ils seront en particulier confrontés aux équipes où se trouvent les joueurs de la fameuse génération des miracles. Cela promet donc des matchs survoltés ! 

 

En effet, l'anime ne manque pas de punch dans ses matchs. L'action est très rapide donnant une vraie dynamique à chacun des épisodes. L'on apprécie d'emblée la qualité graphique et le détail dans l'animation entre les mouvements des personnages, le détail des maillots qui virevoltent, l'enchaînement des phases de jeu etc. On est vraiment immergé dedans et ça se maintient voire s'améliore au fil des saisons. Kuroko no Basket fait partie des animes de sports les mieuxs réalisés.
Mais globalement, cette série n'a rien de révolutionnaire pour plusieurs raisons. Déjà, le scenario est ultra basique. C'est bien qu'il ne passe pas par quatre chemins et qu'il aille à l'essentiel, mais il donne quand même l'impression d'être très rudimentaire. Ensuite je trouve que toute la première moitié de la série manque cruellement de suspense, ce qui fait qu'on regarde la série sans vraiment être à fond dedans.
De plus, je ne suis pas fan du modèle récurrent de la vedette par équipe. C'est-à-dire, chacune des équipes de basketball introduites comporte une star qui attire toute l'attention. D'un autre côté c'est logique puisque chaque membre de la Génération des Miracles a intégré un lycée différent et rythme chacun son équipe. Mais je trouve ça dommage que tous les autres personnages soient tant relégués au second plan. Pourtant, ils paraissent un minimum travaillés et intéressants mais ils demeurent trop au plan de faire-valoir, dommage. Et quand l'attention leur est accordée, on a tantôt l'impression que le scenario leur fait la charité, tantôt qu'ils meublent plus qu'autre chose. Quelques rares épisodes de-ci de-là dans la saison 3 notamment prouveront le contraire, moments trop peu nombreux malheureusement.
Petit détail aussi, je trouve que la volonté de présenter Kuroko comme un fantôme ou une ombre ne marche pas du tout. Genzo dans Oh! Edo rocket par exemple, malgré son look excentrique, est un personnage très réussi en tant que personnage effacé qu'on zappe tout le temps (à son plus grand dam). Kuroko, je le trouve tout sauf effacé et on est loin de l'oublier, déjà parce qu'il s'agit du héros, chacune de ses apparitions n'a rien de surprenant. Eh puis mince, un mec qui est le seul à avoir les cheveux bleus ciel alors que toute son équipe est faite de brun, c'est tout sauf discret XD.
Enfin, l'humour reste un peu trop discret tout au long de la série. Il y a beaucoup de blagues mais général l'ambiance est plutôt au sérieux et à la tension. Ça manque peut-être de second degré, ou bien le scenario aurait dû être mieux travaillé pour que le suspense prenne et qu'on ne regrette pas qu'il n'y ait pas plus d'humour.
Après, la sauce reste efficace. Les personnages restent nombreux et variés, tous possèdent leur propre style qui apporte la variété nécessaire à chaque match. Les retournements de situation ne manquent pas pour continuer à capter l'attention. 

 

Ma critique sonnerait en négatif toutefois pas de méprise, Kuroko no basket est un anime très sympa, dynamique et pourvu d'une belle brochette de personnages. Cependant, il reste dans la moyenne des bons animes sportifs, Mon coup de coeur en la matière étant toujours Eyeshield 21

 

Hanoko, un épisode vu le 28/02/2013 puis tout de vu au 20/05/2013 (+ autres saisons suivantes)

 

Retrouvez la fiche de Kuroko no Basket NG-Shuu, bêtisier de cet anime.

Wallpapers

Vous êtes ici