épisode 10: Je ne peux pas l'avoir

épisode 10

Titre original: 
Komari masu

Kuroko est revenu sur le terrain avec la ferme intention de venger Kagami pour les fautes que Tsugawa lui a fait commettre et aussi pour amener son équipe à la victoire.
La machine se met rapidement en route: Kuroko donne un rythme de jeu efréné à son équipe qui fait jeu égal avec Seiho. Kuroko fait des passes fulgurantes et les autres membres de l'équipe réussissent à se démarquer des joueurs adverses pour récupérer la balle et marquer des points grâce à toute la préparation qu'ils ont faite: avant leur match Riko leur a fait remarquer l'habitude que les joueurs de Seiho ont à anticiper chacun de leurs propres mouvements. Ainsi, s'ils observent bien, ils pourront prédire quelles seront les actions des joueurs de Seiho. Seirin l'emporte, 73 à 71!
Tsugawa de Seiho enrage comme une dingue d'avoir perdu face à une équipe mineure et jure à Kuroko qu'il n'oubliera pas cette défaite.

Shutoku de son côté, a mené son match de main de maître en gagnant avec près de 80 points d'écart face au lycée Ginbo. C'est l'heure de la pause pour ces deux équipes qui vont s'affronter par la suite.
Riko prend toutes les précautions possibles pour ses joueurs: massage des pieds, étirements, les faire se couvrir pour ne pas se refroidir, les faire reprendre des forces. Kagami qui n'a pas dit un mot, pique même un somme.
Puis vient l'heure du deuxième match: Seirin contre Shutoku. Mirdorima compte bienf aire comprendre à Kuroko qu'il s'est trompé sur tout la ligne en rejoignant une équipe mineure comme Seirin et en croyant pouvoir les pousser au sommet. Le match commence et les deux équipes défendent assidûement, si bien que personne ne marque de panier dans les premières minutes de jeu, jusqu'au moment où Midorima tire un balle à distance lui valant de remporter trois points d'un coup. Mais d'un coup, Kuroko et Kagami contrattaquent à la vitesse de la lumière sans que personne n'ait rien pu voir. Seirin marque un point.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Autres résumés

Vous êtes ici