Golden Kamui

Golden Kamui

Titre original: 
Golden Kamuy (ゴールデンカムイ)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Historique, aventure, drame, action, gastronomique
Date de sortie originale: 
2018 (le 9 avril)
Date de sortie en France: 
2018 (le 9 avril)
Nombre d'épisodes: 
12 + 8 (saison 2 en cours)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
pareil
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV, streaming, DVD, blu-ray
Prix: 
gratuit en streaming

Avis

N'ayant pas l'occasion de lire le manga, en avant pour l'anime Golden Kamui, particulièrement intéressant pour aborder un sujet encore assez tabou au Japon: la communauté marginale des Aïnus, qui fut persécutée.  

Cet série nous propose de suivre l'alliance improvisée entre un soldat japonais et une Aïnou pour une chasse au trésor. et les indice pur le dénicher se trouve dans des tatouages sur l corps de prisonniers évadés. Ainsi, c'est aussi une chasse à l'homme qu'ils livrent. Le début me paraissait peu crédible pour le fait qu'Ashirpa accompagne Saichi pour une grande et périlleuse aventure de but en blanc, sans prévenir personne. Mais une fois passé ce détail, cela nous fait une série fort sympathique à suivre. Nos deux héros vont faire de nombreuses rencontres, complices comme ennemis qui seront toutes enrichissantes. Chaque personnage possède sa personnalité bien marquée et son parcours atypique. Ainsi, si l'histoire demeure plutôt simple dans l'ensemble, l'univers et tous les acteurs qui le peuplent donnent envie de poursuivre l'exploration. Chque épisode se rythme aussi avec des présentations de coutumes Aïnous, telles un documentaire par intermittence comme un Bride Stories. On remarquera d'ailleurs q'une grande partie se consacre à la chasse, faisant passer nos héros pour se sacrés gloutons. Ce qui n'est pas fortuit du tout puisqu'il s'agit d'un hobby de l'auteur du manga original. Les mages seront d'ailleurs assez crues, vegans soyez prévenus ^^'. Golden Kamui abrode aussi le sujet de la guerre, puisque la plupart des personnages sont d'anciens soldats qui sont tous ressortis d'une manière ou d'une autre affecté par cela. Mais au final, on traite très peu du sujet de la persécution des aïnous, c'est même très bisounours car ils semblent bien acceptés dans les villes que les héros visitent. L'auteur n'a sûrement pas voulu trop se mouiller.
Pas mal de touche d'humour ponctuent le récit, pour apporter de la légèreté à tout ça. Parfois les blagues sont poussives, mais globalement c'est sympa.
L'adaptation visuelle est plutôt bonne mais quelques effets visuels expérimentaux n'offrent pas un très beau rendu. L'incrustation de photo servant de décors est assez maladroite parce qu'elle se remarque trop. Mais a fur et à mesure des épisodes, l'effet s'estompe et ça ne devient plus gênant. On voit aussi que le feu semble extrait d'une prise de vue réelle et intégré dans l'anime. Enfin, la modélisation 3D des ours donne un effet boeuf. La texture de pelage de l'animal demeure beaucoup trop détaillée par rapport au reste de la série, on a un peu l'impression d'un patchwork de techniques d'animation. Et à l'inverse un loup apparaît en cell-shading. Heureusement, l'animation trouve un meilleur équilibre dans l'usage de toutes ses techniques sur les épisodes suivants, ou elles sont moins employées tout simplement. Le character design du manga a été respecté et l'ensemble tient quand même la route même si l'anime ne nous en met pas plein la vue.  

Une bonne série donc, qui sort un tant soit peu des sentiers battus. 

Hanoko, un épisode vu, le 19/04/2018 puis tout de vu au 28/06/2018

Wallpapers

wallpaper/fond d'écran Golden Kamui (Animes)wallpaper/fond d'écran Golden Kamui (Animes)

Vous êtes ici