épisode 8: Réciproquement

épisode 8

Tozawa insiste encore pour que Masane lui révèle tout à propos de la Witchblade, bien qu'elle refuse constament. Le soir, Masane va boir un verre au bar;

Finalement ça aboutit tournée générale ou tous les locataires se bourrent la gueule. Le lendemain, Tozawa retourne voir Masane pour la même raison que la veille pendant que Rihoko est partie faire des courses pour sa mère.

La conversation se solde par un duo vomissements de la part de nos deux cocos.
À l'extérieur, les meurtres mystérieux se poursuivent, une femme est retrouvée morte dans un état effroyable, sans doute l'oeuvre d'un X-con.

Tozawa prend quelques clichés de cet événement, accompagné de Masane, qu'il a payée pour l'aider. Après ce petit boulot, d'anciens mafieux l'accostent, à cause de certaines photos compromettantes que Tozawa a vendues par le passé.

Grâce à une jolie entourloupe, Tozawa échappe à ses poursuivants puis se cache dans des entrepots pour les semer définitvement. En attendant que les agresseurs s'éloignent suffisament, il discute avec Masane, pour tenter à nouveau de lui faire cracher le morceau.

Voyant qu'elle s'obstine toujours il lâche un peu l'affaire. Ils parlent ensuite du passé, comment chacun a vécu la catastrophe. Nous y apprenons que Tozawa y a perdu tous ses proches mais qu'au lieu de les pleurer, il a consacré ce qui reste de sa vie à la photo. Vous vous en doutez, leur petit moment de tranquilité ne dure pas bien longtemps. Cette fois, c'est un X-con, celui qui a commis le récent meurtre qui vient les agresser. Masane propose alors dans le feu de l'action un marché à Tozawa: elle lui accepte de lui parler de la Witchblade seulement s'il la laisse l'annoncer à Rihoko et cela pas avant au moins un an. Le photographe accepte un peu à contre-coeur. Derechef après cela, Masane laisse libre cours au pouvoir de la Witchblade et attaque l'X-con.

Mais ce dernier a un comportement étrange, pour finir par s'enfuir.

Avis

L'histoire n'avance plus, faudrait remuer tout ça.
Hanoko, le 12/01/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici