Love Hina

Love Hina

Titre original: 
Love Hina
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, Amour, tranche de vie
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
1999 (mars)
Date de sortie en France: 
2002 (janvier)
Nombre de tomes: 
14 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
14 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95 euros

Résumé des tomes

Avis

"Bah au début tu te dis c'est bien, t'es en terminale, t'as vaguement envie d'aller en prépa, au moins à la fac, donc tu t'identifies au personnage. T'as également un amour de bac-à-sable qui t'a profondément marqué (je suppose que ce n'est pas le cas de tout le monde, donc je passe ce douloureux passage de ma vie).
Mais franchement au bout de 5-6 tomes, j'ai lâché le truc, ça devenait trop lourd..." Docteur Spider, qui n'aime pas les séries à succès

" J'ai découvert cette série par hasard en achetant le premier tome et depuis, j'en suis dingue, j'ai dû acheter les 13 autres tomes en l'espace de 2 mois.
Le design est sympa et d'assez bonne qualité, l'histoire est franchement drôle bien qu'un peu répétitive à la longue.
Elle développe tellement de petites histoires qu'on finit par tous s'y retrouver et revivre plus ou moins ce qui a pu nous arriver à un moment de notre vie.
Outre le fan-service, petites culottes / tekken punch, les personnages sont assez attachants et tous plus ou moins développés dans les 14 volumes du manga.
Et à part Doc, qui n'a pas un jour fait son Keitaro avec une fille ?!? Et qui n'a pas une Naru dans son entourage ?!
Le meilleur moyen pour vous faire un avis, trouvez un ami qui a la collection et jetez-vous dessus ^^ "  

Fami, fan de Love Hina, 29/04/07

Dans mes années collège, il m'était arrivé de tomber sur l'anime Love Hina en zappant à la téloche mais je n'avais jamais accroché. Aujourd'hui, j'ai l'occasion de lire le manga, dans une volonté de lire quelques titres les plus connus en manga dont j'étais passée à côté. Bon, je comprends pourquoi déjà à l'époque je n'avais pas accroché. 

L'histoire est rigolotte mais dès le départ, je ne suis pas fan de romance ni de manga principalement humoristique. Love Hina, combinant les deux, ça commençait mal. Ensuite, au début les blagues ne sont que de l'humour petite culotte que je trouve assez lourd. Parfois, le comique de répétition est génial, mais là je le trouve seulement lourd. En plus, les filles de la pension Hinata m'ont toutes plus ou moins énervée, on sent vraiment l'injustice s'abattre sur le pauvre Keitaro. Ça à la limite, c'est plutôt positif, ça montre qu'une empathie s'installe bien entre Keitaro et le lecteur.
Cependant, le scenario tout au long des quatorze volumes est ultra répétitif. L'histoire tourne en rond inutilement, les gags ne se renouvellent par franchement, bref de quoi ennuyer le lecteur assez vite. En plus au final, les autres pensionnaires de Hinata se révèlent assez inutiles et ne semblent là que pour meubler de temps à autres pour aider ou mettre des bâtons dans les roues. Seule Kitsune m'intrigue un peu car elle reste toujours très mystérieuse sur sa vie. Mais le gros concentré de stéréotypes qu'est Love Hina a de quoi rebuter.
Après, je pense ne pas pouvoir rendre justice à ce manga. J'ai lu tellement de manga du genre harem féminin comédie dramatique doublé d'un triangle amoureux que je trouve assez vite le genre ennuyeux. Pourtant, Love Hina étant sorti il y a longtemps et ayant eu beaucoup de succès, il demeure probablement un pionnier du genre. Mais ne le lisant que maintenant, je suis déjà blasée du genre (qui en plus n'était pas mon rayon dès le départ). De plus, je trouve tout de même que d'autres séries s'en sortent mieux même avec un scenario similaire, telles que le classique Maison Ikkoku - Juliette je t'aime. Je ne trouve pas les personnages de Love Hina assez intéressants pour nous intriguer vraiment. Mutsumi à la limite se détache un peu du lot. Elle ressemble d'ailleurs assez à Hyatt d'Excel Saga, y aurait-il eu de l'inspiration? 

Si vous n'aimez pas les romances (même pour garçon) ne lisez pas Love Hina, même son humour n'est pas assez percutant pour valoir au manga d'être lu rien que pour ça. Dans le style romance pour mecs mais humour bien poilant, je vous conseille plutôt Midori days

Hanoko, tout lu, beaucoup de pages lues en diagonale, le 03/09/2012

Retrouvez la version animée Love Hina

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)Wallpaper/fond d'écran Love Hina / Love Hina (Shōnen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici