Castlevania

Titre original: 
Castlevania
Pays d'origine: 
États-Unis, Corée du sud
Genre: 
Fantastique, horreur, drame, aventure
Date de sortie originale: 
2017 (le 7 juillet)
Date de sortie en France: 
2017 (le 7 juillet)
Nombre d'épisodes: 
4 (saison 1) + 8 (saison 2) + saison 3 à venir
Nombre d'épisodes sortis en France: 
pareil
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
streaming
Prix: 
Abonnement streaming

Opening/Ending

L'opening est très beau à voir, avec ses illustrations partiellement animées et ses contrastes de couleurs et de noir.

L'ending est simple, des choeurs chantent et les crédits défilent sur fond noir.

Avis

Il n'aura pas échappé aux fans la sortie de cette mini-série d'animation sur Netflix le mois derniers.
Comme on peut le voir, elle ne sort pas d'un studio d'animation japonais, mais en est grandement inspirée. Elle reprend le scenario du troisième jeu mais, n'ayant jamais touché à un seul Castlevania, je laisse le soin aux connaisseurs de faire la comparaison. En tout cas, le premier épisode nous introduit l'histoire à vive allure et nous en met plein la vue avec la sympathique Lisa et le charismatique Dracula.

 

L'animation est de qualité, j'aime en particulier la splendeur des décors, et le dynamisme des combats claque bien. Sans que je puisse l'expliquer avec précision, j'ai tout de suite senti une petite patte sud-coréenne dans l'animation, je ne saurais clairement définir ce qui la caractérise mais on reconnaît un certain style. Cela dit, si vous prêtez un peu attention aux génériques de fins des animes japonais, vous verrez que eux aussi font maintenant beaucoup appel à des studio coréens (entre autres) pour sous-traiter quelques parties de l'animation. Et de l’autre côté, on voit à certaines mimiques des personnages le côté américain de l'animation. Le mélange fonctionne bien.
Après un premier épisode assez percutant, on s'engage un scenario sombre médiéval fantastique, plutôt classique. Cependant, les épisodes demeurent assez prenant, grâce à des dialogues assez riches et travaillés. On sent une certaine maturité qui se dégage des échanges entre les personnages. Trevor apparaît comme un mec bourru et jemenfoutiste au début, mais nous constaterons une intéressante évolution au gré des événements.

Avec la saison deux, nous découvrons plus de personnages côté antagonistes, qui ont chacun leurs attraits, leur style et présentent un bon potentiel. L’anime est très sympathique à suivre mais on sent que la fin de la saison deux patine un peu par moment, avec des passages redondants, des dialogues moins percutant, puisque les scènes se répètent et des personnages, côté vampires surtout, qui perdent légèrement de leur superbe.

Un anime très agréable à suivre, truffé de bons combats et avec un charme assez propre à lui. Bémol toutefois avec la fin de la saison 2 qui n’est pas à la hauteur de ce qu’on pouvait espérer. À voir si la saison 3 commandée par Netflix rectifiera le tir.

 

Hanoko, saison 1, entre le 27/08/2017 et septembre, et saison 2 entre décembre 2018 et janvier 2019

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Castlevania / Castlevania (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici