Desert Coral

Desert Coral

Titre original: 
Desert Coral
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, action
Éditeur original: 
Mag Garden
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2007 (le 22 Août)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1 (plus édité maintenant)
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Entre rêve et réalité, entre fantastique et quotidien d'un lycéen, telle est la situation de Naoto. Son sommeil est sans cesse parcouru par un rêve dont il est spectateur qui semble si réel; jusqu'au jour il se retrouve lui-même acteur de ce rêve. Il fait alors la connaissance de Lusia et de ses compagnons avec qui il vit, malgré lui, des aventures toutes aussi incroyables que dangereuses. Sa seconde vie onirique prend un tel dessus qu'elle provoque même son sommeil et l'entraîne à délaisser de plus en plus sa vraie vie.
Un concept certes pas très couramment usé, on avait vu le même genre de Mär - Märchen Awaken Romance par exemple, mais qui n'est pas spécialement novateur. Pour l'instant on assiste au basculement progressif de Naoto vers cet autre monde comme s'il entrait simplement dans une nouvelle dimension. Le coup de Naoto invoqué par Lusia était sympa. On verra bien d'où ce phénomène provient, qui semble un relation avec le dragon qui a un pouvoir temporel. Peut-être que Naoto va finir comme Alice (aux pays des merveilles ) ça me ferait bien rire. Avant ça il y aura bien sûr tout plein de combats aux côté de Lusia, on attend à nouveau de voir ce que l'intrigue nous réserve.
Pour l'heure, le manga ne montre pas beaucoup. D'abord pas de suspens, il ne se passe pas encore grand. Pas de personnages attrayants, Lusia m'a pourtant un peu rappelé Lemnear (Legend of Lemnear) avec sa grande tignasse un peu mauve argentée, ses fringues sexy, mais elle a trois fois moins d'allure et de classe que Lemnear. Et surtout pas de dessins intéressants. Ca faisait un bon moment que je n'avais pas trouvé un manga moche. Les personnages sont mal faits, les décors pas spécialement travaillés et le tout manque clairement de style. Ca ne fait pas très professionel tout ça. Seule la couverture s'en sort à peu près; une performance graphique qui me rappelle celle de Flower Ring

Pour résumer la chose, Desert Coral est un manga vide, je ne le qualifirais pas de mauvais parce qu'il ne m'en a pas laissé l'impression mais disons qu'il a encore tout à prouver.

Hanoko, deux volumes lus, le 20/11/07

"Je rejoins parfaitement l'avis d'Hanoko sur ce titre. C'est un premier manga et ça se voit. L'auteur se contente de dessiner, du coup il n'y a aucune recherche de faite en matière de design, de mise en scène, de scénario. Les dialogues sont creux, et les combats sans intérêt. L'auteur aura droit à des assistants quand il aura fait ses preuves...
L'univers fantastique (de l'Heroic-fantasy sableuse) mériterait d'être exploité à sa juste valeur (en 5 tomes, je doute).
Seul point positif : lorsque la réalité est "contaminée" par le monde du rêve. Mais est-ce bien un rêve ?  

Je m'attendais à OK Corral mais c'est le désert." 

Docteur Spider, une tome lu, 02/10/07

Dans un style graphique similaire mais en mieux: IT.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Desert Coral / Desert Coral (Shōnen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici