Legend of Lemnear

Legend of Lemnear

Titre original: 
Legend of Lemnear
Genre: 
Heroic-fantasy, action, ecchi
Éditeur original: 
Gakken
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
1991
Date de sortie en France: 
2000 (Mai)
Nombre de tomes: 
3 (fini)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple+jaquette glacée
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
160
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

Un manga simple mais agréable. Il fait plus shonen, avec le genre d'histoire je trouve mais au vu de toutes les scènes dénudées, il entre mieux en seinen.
On peut d'ores et déjà constater que la trame se révèle très manichéenne; il y a une histoire derrière qui a son importance, mais le tout peut se résumer au bien contre le mal. Généralement, ce genre d'histoire ne mène pas à grand chose et n'a pas trop d'intérêt. Exceptés les cas où le développement est réussi comme Legend of Lemnear. Ce scénario un peu primitif s'efface pour laisser place à l'action. L'histoire avance vite et bien. Elle a ainsi un bon rythme qui fait que le manga ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer. Les émotions sont bien dosées: on a le droit tantôt à de la joie, tantôt à de la tristesse, tantôt à de la rage.
De plus, on accroche parce que les personnages sont assez attachants. Lemnear est une jeune fille sensible et courageuse. Son caractère est facile à cerner et sa vitalité font d'elle une héroïne sympathique. La personnalité de Lian est aussi développée, elle est du genre forte tête et aussi dynamique. Mesch est moins mis au devant de la scène mais il est pas mal aussi. Pour les méchants, ils disparaissent assez vite donc même s'ils pouvaient être intéressants, on n'a pas le temps de s'attacher à eux. C'est regrettable mais on ne s'arrêtera pas là-dessus.
Pour ce qui est du dessin, pas grand chose à dire, tout roule. Bon design pour les personnages, les décors. Le dessin est vivant et soigné. Bon, l'auteur dénude souvent ses personnages féminins mais vu que les corps sont dessinés dans des proportions raisonnables et que l'accent n'est pas trop mis dessus, ce n'est pas trop lourd, ça participe bien à l'humour au début du manga. Même si cela peut être saoûlant, on arrive sans problème en faire abstraction. Quoique dans le troisième volume, les filles se retrouvent dénudées pour un oui pour non, ça ne rime plus à grand chose. Le caractère ecchi était mieux géré dans l'OAV adaptée Légende de Lemnear (la). Toutefois, il y a un minimum d'égalité puisque les personnages masculins (Mesch en gros) se retrouvent aussi torse nu. Mais ils apparaissent beaucoup moins que les filles :/. Au final, on ne peut pas tellement le reprocher à l'auteur, il a vraissemblablement une tendance à l'érotisme gratuit dans toutes ces oeuvres. Et puis c'est un homme qui a dessiné ce manga, qu'est-ce que vous voulez. Je peux vous dire qu'ici, c'est dans la limite du raisonnable, contrairement à certains autres de ces manga que je me garde bien de vous citer... 

Bref, un bon manga qui ne restera peut-être pas dans la légende mais qui vaut quand même le coup d'être lu

Hanoko, 3 tomes lus, le 25/07/07

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Legend of Lemnear / Legend of Lemnear (Seinen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici