Hallucinations

Hallucinations

Titre original: 
Itoh Junji Kyofu Manga Collection vol. 9 - Kubi Gensou
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur
Éditeur original: 
Asahi Sonorama
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
1998
Date de sortie en France: 
2010
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée, en relief
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
180
Prix: 
9€

Avis

"Dernier sorti de Junji ITO, voyons ce qu'il vaut.
Je dirai dans un tout premier temps que la reliure n'est vraiment plus ce qu'elle était. Cela fait deux fois de suite, en achetant un manga Tonkam, que les pages se décollent dès la première lecture. Y'a du laisser-aller là.
Revenons à nos moutons. Nous avons ici un recueil d'histoires horrifiques mettant en scène Oshikiri, un gamin qu'on n'avait encore jamais vu dans les mangas précédents. Il est superbement névrosé, presque aussi effrayant que Soïchi (Journal de Soïchi (Le)). Il est complexé par sa petitesse, et c'est d'ailleurs ce qui vaut la première histoire "Hallucinations". S'enchainent ensuite les histoires concernant le marécage, la correspondance puis la maison. Je vais donner mon avis sur chacune d'entre elles.
Le première est la plus intéressante des six car elle montre que certaines personnes, à cause de leurs complexes, peuvent aller très très loin. Là, il tue carrément son meilleur ami plus grand que lui. Pourtant, ITO oblige, on sent bien qu'on n'a pas seulement affaire à un problème mental. Les hallucinations d'Oshikiri sont-elles vraies ou pas ? La fin de l'histoire nous donne une piste, mais rien n'est sûr avec ITO...
Le seconde histoire met en avant un thème assez récurrent dans les légendes urbaines : les marécages. Pour le coup, l'histoire n'est pas très effrayante car d'emblée on nous explique le fin mot de l'histoire. Enfin jusqu'à ce qu'on atteigne les dernières pages... Qu'il est fort ce Junji...
La troisième histoire fait référence à une correspondance étrange entre une fille de la classe d'Oshikiri et deux inconnues. Cela tourne rapidement au vinaigre et là, l'histoire est vraiment inquiétante. Cette troisième histoire est en outre le prélude des histoires concernant la maison.
Les trois dernières histoires vont crescendo dans l'horreur autour de la maison. Le côté portail dimensionnel ne me plait guère, mais c'est si bien tourné que j'apprécie quand même les histoires. Vraiment, la maison est pire qu'hantée, et il y a de quoi devenir fou, surtout dans la quatrième histoire. Génial.
Je vous passerai mon commentaire sur le coup de crayon, ça ne change guère d'un titre à l'autre. Je dirai juste que certains passages de la quatrième histoire sont vraiment écoeurants. Miam. 

Voilà, en vitesse, encore une victoire de canard pour notre cher ITO. Enjoy !"

Dragondegivre, octobre 2010

Voir aussi : Rémina : la Planète de l'Enfer, Tomie ou encore Voleur de Visages (Le).

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici