Univers des Pokémon

Pokémon Stadium

Pokémon Stadium

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Combat
Console(s): 
Nintendo 64
Éditeur: 
Nintendo
Développeur: 
HAL Laboratory
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2000
Support: 
Cartouche
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1 à 4
Jouable en ligne: 
Non
Public conseillé: 
3 ans et +

Test

"Cela faisait longtemps que je me disais que la fiche manquait au site. J'ai réparé cette erreur.
Vous allez me dire "encore du Pokémon, on en a marre !". Mais ce n'est pas de ma faute si autant de jeux Pokémon sortent ! Ici, en l'occurrence, on a le droit au premier passage 3D pour nos petites créatures survoltées. Soulignons cependant que ce premier passage 3D est pour l'Europe ; c'est le second pour le Japon (un Pokémon Stadium 0 est sorti seulement là-bas). Présentation.
Pokémon Stadium est un jeu assez complet qui reprend les Pokémon et le principe des premières cartouches Game Boy du genre, à savoir Pokémon Versions Rouge, Bleu, Jaune. Comme les propositions du jeu sont conséquentes, je vais y aller au fur et à mesure. 

Première génération de Pokémon utilisée, donc 151 petites bêtes. C'est déjà pas mal. Le passage à la 3D s'est fait sans souci, on a droit à un jeu d'assez bonne facture. L'animation est bonne, le rendu des attaques original. Pour peu, on regrette que la version 2D sur console portable soit si laide. Les plans des combats et Pokémon au repos sont sympa, et les stades sont cool. On est bien dans l'ambiance Pokémon, mais plus animée cette fois (Pokemon). A ce niveau, rien à dire donc.
Musicalement, c'est de bon aloi. Des thèmes récurrents qui font penser à ceux des jeux sur portable et à l'animé. Petit bémol numéro 1, la voix off est trop répétitive. Elle commente toujours pareillement les matches et ça devient lourd à la longue. Heureusement qu'on peut la supprimer dans les options. Second bémol, les cris des Pokémon sont ceux des jeux sur portable, c'est donc un espèce de gargouillis immondes. On aurait bien aimé qu'ils crient leur nom comme dans l'animé. A noter cependant que dans les mini-jeux, ils disent leur nom (et ça c'est drôle).
Passons à présent à tout ce que peut proposer ce petit jeu. Tout d'abord, vous pouvez combattre directement, sans choisir vos Pokémon avec le Combat Direct. A un ou deux joueurs, vous vous battez avec des Pokémon choisis au pif, toujours des Pokémon de base cependant. Dans le genre rapide aussi, vous avez le mode Combat à Thème. Là, vous combattez votre adversaire (ami ou ordinateur) avec l'équipe qui est dans votre cartouche Pokémon. Car oui, dans ce jeu, il est évident qu'une interaction avec les jeux sur portable est possible. D'ailleurs, le jeu N64 est fourni avec le Transfert Pack prévu à cet effet.
Une fois entré dans le Stade, vous pouvez faire plein de choses. Au niveau du combat pur, vous avez le Colisée. Là, vous avez le choix de quatre coupes différentes. Ce sont des tournois aux règles spécifiques qui vous permettent de gagner des coupes. Ainsi donc, vous avez la Pokécoupe à quatre niveaux, huit dresseurs à chaque. Les Pokémon sont entre le niveau 50 et 55, vous pouvez utiliser les vôtres. La difficulté réside dans le nombre de combats à enchaîner sans perdre, sachant aussi que les dresseurs sont de plus en plus forts. Un challenge donc. Autres tournois, celui de la P'tite Coupe , pour les Pokémon non évolués, et celui de la Pika Coupe, pour les Pokémon de bas niveau. Là, un seul niveau à chaque, ce n'est pas pour autant facile d'avoir la coupe. Dernier tournoi ressemblant au premier présenté, la Coupe Elite. Là, rien ne va plus, Pokémon entre le niveau 1 et le niveau 100, avec quatre niveaux et huit dresseurs à chaque. De quoi faire donc.
Niveau combat encore, nous avons le Combat Libre. C'est en gros un mode versus où vous pouvez combattre jusqu'à deux contre deux. Notez que ce n'est pas pour autant que vos Pokémon se cognent deux à deux.
Pour les combats encore, vous avez la Citadelle des Champions. Vous retrouvez les champions des jeux sur Game Boy ainsi que la ligue. Huit champions avec généralement trois dresseurs associés, plus une ligue à cinq dresseurs. De quoi faire. 

Autre option que les combats, vous avez la Laboratoire du Prof. Chen où vous pouvez gérer votre cartouche uniquement. Un peu inutile. Vous avez aussi la Tour GB, où vous pouvez jouer à votre cartouche sur la télévision. Finis les yeux niqués par les consoles non rétro-éclairés ! Le Palais Victoire vous présente les statues des Pokémon ayant vaincu la Ligue ou les tournois. Un peu inutile.
Enfin, ce que j'appelle le clou du spectacle, le Club Junior. Des mini-jeux, neuf au total, pour s'éclater entre potes ou contre l'ordinateur. Forcément à quatre joueurs, vous dirigez des Pokémon divers et variés dans des mini-jeux délirants. Réflexes, vitesse et réflexion sont au goût du jour. Notez que vous pouvez organiser ces mini-jeux en tournoi. Funny. 

Voilà, en bref, un bon jeu assez complet, de quoi ravir les fans et les moins fans des petites bêtes." 

DDG, le 16/01/10

D'autres jeux Pokémon avec Pokémon Channel ou encore Pokémon Donjon Mystère 2.
Une suite est parue sur la même console. D'autres jeux ont suivi mais sans garder le même nom. 

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Pokémon Stadium /  (Jeux vidéo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici