Univers des Blood+

Blood-C : the Last Dark

Blood-C : the Last Dark

Titre original: 
Blood-C : the Last Dark
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Horreur, action, fantastique
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2013
Durée: 
110 minutes
Support: 
TV, cinéma

Opening/Ending

Ending : METRO BAROQUE - Nana Mizuki

Avis

"Après avoir pâmé devant l'excellente série du même nom, je découvre le film avec impatience et félicité. Mes attentes n'ont pas été déçues, au contraire.
Tout d'abord, parlons de ce qui saute aux yeux : la qualité du dessin et la réalisation en elle-même. Le chara-design est léché, la lumière et les couleurs sont excellentes... Le dynamisme est très bien rendu, les décors sont magnifiques et détaillés... La série de base était déjà belle, mais sa présente suite dépasse tout ce que j'ai pu voir dans le genre depuis longtemps. Des éléments en images de synthèse ont été insérées, et pour une fois, ça a grave de la gueule. Les voitures, certains monstres, sont très bien modélisés et apportent ce petit plus qui fait qu'on en redemande.
L'histoire est la suite directe de la série animée. Je vous déconseille de regarder ce film si vous n'avez pas vu la série, car vous vous spoileriez dès les premières minutes. De fait, je vais éviter de vous en raconter plus que ce qui est indiqué dans le résumé. Sachez tout de même que les personnages ont de la gueule, surtout Saya dont l'évolution est admirablement bien rendue. C'est peut-être l'une des héroïnes que je préfère, tout support confondu. Les autres personnages sont chouettes, qu'ils soient majeurs ou mineurs dans l'histoire. Par contre, un peu déçue par le côté banal du chef de groupe grosse tête-fauteuil roulant et par la gamine toute mignonne-surdouée. C'est du déjà vu.
La musique reprend des thèmes de la série originelle. C'est très joli, symphonique etc. Cela colle bien aux ambiances, tout comme les voix bien choisies. Rien à dire de plus à ce niveau.
Le sang et la violence sont très présents dans ce film, peut-être plus que dans la série de base. Attention donc si vous avez le coeur fragile ou si vous avez moins de 12 ans... Le titre porte bien son nom et ça dégouline d'hémoglobine. Rien n'est censuré donc attendez-vous à des explosions de chair diverses et variées.
Peu d'humour dans ce film mais cela ne gêne pas du tout. L'ambiance est certes très dark, mais quelques scènes apportent un peu de répit et d'humanité à nos héros, notamment Saya.
Pour finir, je dirai que les premières minutes sont probablement les meilleures. Elles posent les bases, tant sur le fond de l'histoire que sur les personnages et sur les graphismes. La vue par la tête du monstre est bien rendue et on s'y croirait. Une réalisation du tonnerre de dieu qui donne un film à couper le souffle. Je suis fan." 

DDG, le 05/04/2013

 

Blood, une licence que j'avais un peu suivi (j'avais vu le film original, j'ai vu le début de Blood+....). DDG ayant fait une chronique élogieuse de ce Blood-C, et l'Étrange Festival le projetant en avant-première, je me suis lancé sans hésiter. 

Passé la longue scène d'ouverture, alternant course poursuite en bagnoles modélisée et affrontement sanguinolants, le film tombe dans le blabla : notre lycéenne taciturne mystérieuse mais redoutable, rencontre une société secrète composée de geek, afin de lutter contre une autre société secrète encore plus secrète. Au secours ! C'est d'un chiant, c'est d'un cliché. Je ne me suis pas du tout reconnu dans leur mystère de pacotille. 

L'opening annonce des invités de marque : les CLAMP. Elles signent non seulement le design (qui tient la route, au vu de la qualité de l'animation), et proposent un cross over avec XXX Holic

J'ai tenu 45 minutes, l'intrigue m'a assassiné  Et la chorégraphie des combats est cheum. Normalement avec de l'animation, on peut réaliser tout ce qui nous passe par la tête. Mais rien que le film The Agent, avec des acteurs en chair et en os, proposait des combats pour le coup bien plus époustouflants. 

Docteur Spider, 09/09/13

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de dragon de givre

Je crois que mon enthousiasme contrastant avec ta déception Doc, tient du fait que j'avais déjà adoré la série d'animation qui précède le film. L'évolution des personnages entre les deux fait beaucoup, je pense.

Portrait de Docteur Spider

Bref t'as pas un avis objectif dessus :p

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Portrait de Hanoko

Un avis n'est jamais objectif Doc u_u 

Bah, avec votre avis à chacun, nous avons les deux points de vue: celui d'un amateur de la série animée et celui de quelqu'un qui a un regard neuf. À retenir: un bon film pour les fans, mais moins accessible pour les autres donc?

haha!

Portrait de Docteur Spider

on est d'accord je taquinais juste DDG :p

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Portrait de dragon de givre

:p Seraphim l'a bien aimé aussi. Mais il a vu la série aussi. Après, c'est pas un adepte des animes, de base.

Portrait de Seraphim

Ouais c'est ça, j'ai bien aimé ^^.

"There is nothing either good or bad, but thinking makes it so"

Vous êtes ici