Univers des Blood+

Blood-C

Blood-C

Titre original: 
Blood-C
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, horreur, aventure, fantastique
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12 (terminé)
Durée: 
24 minutes par épisode
Support: 
TV

Opening/Ending

Opening : Spiral - DUSTZ

Ending : Junketsu Paradox - Nana Mizuki

La voix originale de l'héroïne est celle de la chanteuse de l'ending.
Dans l'opening, du japonais, de l'anglais et du... français !

Avis

"Que d'ambivalence concernant mon avis sur le dernier né de CLAMP ! D'un côté j'adore, ce qui est rare de ma part à propos d'un CLAMP, mais d'un autre côté, quelques points me chiffonnent. Explication.
L'histoire nous plonge dans la vie d'une lycéenne shamane qui tue des démons à ses heures perdues. Elle semble résignée à sa tâche et l'accomplit sans se poser de questions. C'est son destin, point. Puis peu à peu, les combats s'enchaînent, et des éléments troublants arrivent aux oreilles de Saya. Qui sont les Aînés qu'elle combat à tour de bras ? Quel est son rôle, à elle ? Comment cela va-t-il finir ?
N'ayant vu que quatre épisodes (car c'est le nombre disponible à ce jour en VOSTFR), j'ignore comment cet axe plutôt psychologique va s'orienter par la suite. Dans tous les cas, le fait que l'héroïne commence à se poser des questions concernant son rôle me plait bien.
A côté de ça, on a une intrigue assez shôjo, avec des garçons qui tournent autour de Saya sans qu'elle le voit, etc. Je trouve que, si ces scènes d'amourettes lycéennes rafraîchissent l'ambiance assez dark de l'anime, ça ne colle pas pour autant à cause de cet aspect niais au possible. À croire que c'est typiquement CLAMP, même dans des animes gores.
Car oui, le sang est très présent et fait honneur au titre de l'anime. Effusions, membres qui volent... Les combats, généralement un par épisode, sont violents. Cet aspect détonne plutôt bien avec le personnage de Saya qui, au demeurant, est une gamine naïve. Le tout est très bien orchestré, sauf certains passages qui sont d'une passivité affligeante. Ça casse un peu la dynamique générale et je trouve ça frustrant. Mais c'est peut être fait pour contribuer au suspens.
Graphiquement, c'est super beau, évidemment. Pour une fois, j'apprécie le chara-design CLAMP, les personnages n'ont pas de grands bras ni de tronches triangulaires. Saya est vraiment un personnage charismatique et attachant, je pense que c'est une de mes héroïnes préférées du moment. Les décors sont somptueux et l'animation au top. Et ces couleurs... Dark à souhait, sans trop pousser dans le vampirisme romanesque.
Musicalement, une belle claque puisque les violons et les pianos se déchaînent pour notre plus grande joie. Les thèmes sont géniaux et collent très bien à l'ambiance. Les génériques sont sympa, sans plus.
Dans cet anime donc, nous avons de l'action, du fantastique, du gore, de l'amour et de la psychologie. Sachez aussi que l'humour est au rendez-vous, notamment grâce à l'héroïne maladroite, naïve mais trop mignonne. 

En bref, un anime multi-genre qui peut séduire comme rebuter. Dans tous les cas, il propose des personnages à la psychologie super intéressante, des combats dynamiques, un graphisme au poil et des musiques géniales. 

Edit : Plus l'anime avance, plus l'histoire devient étrange et intéressante. Le côté shojo disparait au profit d'un seinen mêlant sang et psychologie. Très bon. Peut-être un prochain coup de coeur." 

DDG, le 03/08/11
Edit le 05/09/11, 8 épisodes vus

Le film d'animation qui est la suite directe de la série : Blood-C : the Last Dark

 

Deux choses m'ont attiré concernant Blood-C. La première est le retour ultra positif que j'ai eu de la part de DDG. La seconde est tout simplement la qualité des dessins ainsi que le chara-design de Clamp qui est très efficace dans cet anime. De manière générale, je partage l'avis de DDG donc je vais faire court. 

L'ambiance instaurée par le premier épisode est vraiment étrange. On nous présente une jeune demoiselle prénommée Kusaragi Saya, jeune fille charismatique aimant chantée et assez gauche. Cela contraste avec la violence dont elle fait preuve lorsqu'elle combat les Ainés. D'ailleurs, chose étonnante, même si Saya défait ses adversaires, elle en prend plein la gueule même dès son premier adversaire. Les ennemis vont être de plus en plus féroces et Saya va monter en puissance. En parallèle de cette montée en puissance, Saya va se poser des questions sur elles-mêmes et sur le pourquoi de sa mission, la signification de ces visions. L'intrigue est intéressante et dispose de rebondissements vraiment inattendus, et ça c'est positif ! Cette histoire est mise en valeur par une bande son efficace. 

L'anime est vraiment très beau. Le chara-design est réussi, Saya est très classe, les autres protagonistes aussi. La réalisation est bonne. Les scènes de combats sont dynamiques, c'est gore à souhait. Bref, du tout bon en somme ! 

Malgré toutes ces bonnes choses, je ne peux m'empêcher d'être un peu frustré. Il faut savoir qu'un film faisant suite à la série ait été prévu en parallèle de l'anime. Et cela se ressent puisqu'on reste un peu sur sa faim et on ne peut s'empêcher d'attendre la suite après le dernier épisode. Bon, m'a frustration fut de courte durée puisque j'ai vu le film en question quelques jours après avoir terminé la série. 

Voilà voilà. C'est à peu près tout ce que j'avais à dire. Blood-C est probablement le meilleur anime de Clamp que j'ai vu. C'est court donc très rythmé, très joli à regarder, l'histoire est intéressante et réserve des surprises qu'il est presqu'impossible à prévoir. Ça rappelle un peu du Hitchcock d'ailleurs mais je ne vais pas développer pour ne pas spoiler. Bref, si l'hémoglobine ne vous dérange pas, je vous le conseille ! 

Par Seraphim, tout vu, le 03/07/13

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Blood-C / Blood-C (Animes)Wallpaper/fond d'écran Blood-C / Blood-C (Animes)Wallpaper/fond d'écran Blood-C / Blood-C (Animes)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici