Yomawari : Midnight Shadows

Yomawari : Midnight Shadows

Titre original: 
Shin Yomawari
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
survival horror
Console(s): 
PS4, PS Vita, PC (Steam), Nintendo Switch
Éditeur: 
Nippon Ichi Software / NIS America
Développeur: 
Nippon Ichi Software
Date de sortie originale: 
2017 - Octobre 2018 pour la Switch
Support: 
divers
Version: 
anglaise
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
19,99€ sur Steam
Public conseillé: 
12 ans et plus

Test

J'ai découvert ce jeu grâce à Seraphim, nous l'avons même terminé ensemble. Une excellente découverte dans un style qui pourtant me rebute (je suis très peureuse). 

Tout d'abord, sachez que ce jeu est la suite de Yomawari : Night Alone, sorti en 2015 et dont j'ignorais l'existence avant de rédiger cet avis. Je pense que nous l'essayerons également. 

L'histoire reste assez banale puisque nous devons trouver notre amie / notre chemin dans la ville, alors même qu'elle est peuplée d'esprits une fois la nuit venue. Le point moins banal et qui contribue à la peur est que nous jouons des enfants de moins de 10 ans. L'ensemble des menus du jeu sont dans un style très enfantin, façon crayonné grossier. Les dialogues sont dans la même veine, bien entendu. Après, le thème abordé l'est beaucoup moins, mais je vous laisserai le découvrir vous-même, sous peine de vous spoiler. 

Ainsi donc, vous alternez les phases de jeu entre Yui et Haru, se cherchant chacune l'une l'autre. Vous ne pouvez que vous déplacez et interagir avec certains décors. Vous possédez une torche, indispensable car c'est généralement elle qui révèle les esprits. Vous n'avez aucune arme, votre seul salut vient de la fuite et de la planque. Vous vous faites toucher une fois, vous mourrez. Heureusement, les points de sauvegarde sont nombreux, le jeu ayant un petit côté "die and retry". Une certaine part d'aléatoire intervient également, certains esprits n'apparaissant pas toujours au même endroit. Et ils sont très nombreux et aux patterns variés, il se peut donc que vous mourrez rapidement en les découvrant, faute de savoir comment les esquiver. Le jeu reste abordable, seules certains tableaux vous ferons pester de difficulté.
Pour revenir aux esprits, ils apporteront un petit côté puzzle au jeu, avec certaines stratégies à mettre en place. Leur design est super sympa, parfois vraiment dérangeant et contrastant avec le côté mignon et enfantin des héroïnes et des menus. Le jeu reste assez trash et plutôt flippant. On note quelques jumpscares, mais globalement, il faut compter sur l'ambiance pour vous glacer le sang. Pas de musique en jeu, juste les bruits de la ville, des esprits et votre cœur qui bat la chamade lorsque vous êtes attaqué. L'histoire en elle-même met aussi un peu mal à l'aise. Une vraie réussite, mais pas pour les enfants. 

Le jeu est en anglais sous-titrés, pas de voix pour les personnages. Les bruitages sont judicieux et font assez peur. La durée est bonne pour ce genre de jeu. Plusieurs fins possibles, et des quêtes annexes disponibles même après le générique de fin (qui est d'ailleurs chouette à écouter). Ces quêtes sont surtout de la récolte d'objets cachés.
Gros point positif pour le rendu des décors, vraiment magnifiques et immersifs. 

 

En bref, un jeu flippant et appréciable visuellement parlant, une réussite !" 

DDG, le 24/08/18, jeu terminé.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici