Sawako

Sawako

Titre original: 
Kimi Ni Todoke (君に届け)
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, tranche de vie, drame, humour
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Bessatsu Margaret)
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2009 (le 19 Janvier)
Nombre de tomes: 
26 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
24 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,25€€ avant puis 6,85€€
Rythme de parution: 
trimestriel

Avis

Au début je croyais à un simple remake de Yamato Nadeshiko avec une héroïne très flippante mais qui pourtant peut se montrer très généreuse et attentionnée. Cependant, Sawako est moins farfelu que Yamato Nadeshiko, déjà parce que le cas de Sawako est beaucoup moins avancé que celui de Sunako (tiens les noms se ressemblent) et elle aspire à nouer des liens avec ses camarades contrairement à Sunako qui est totalement renfermée sur elle-même. Ainsi, Sawako essaye de profiter de la moindre ouverture afin d'avoir des contacts avec les autres lycéens. Chaque dialogue aussi court soit-il avec autrui aura pour elle une valeur inestimable et pour cela elle toujours la première à vouloir venir en aide aux autres.
Au début du manga, j'ai eu peur que l'auteur nous donne à voir des gros clichés des shojo, surtout avec le fait que Kazehaya soit très populaire. Mais très vite, le manga emprunte une autre voie et présente des éléments originaux. Kazehaya n'a pas son fanclub féminin qui vient faire la misère à l'héroïne. Yano et Yoshida, qui ont l'air un peu pouffe au départ et qui auraient parfaitement l'allure des nanas prêtes à brimer Sawako, vont en fait être les premières filles à échanger et tisser des liens avec elle. On peut voir ainsi que bien avant une histoire d'amour à l'eau de rose, c'est simplement l'amitié que Sawako recherche, ce qui a autant voire plus de valeur qu'une relation amoureuse.
Le début du manga m'avait un peu laisée sceptique car je trouvais un peu facile que d'un coup comme par magie Kazehaya se mette à parler véritablement avec Sawako alors qu'il ne l'a jamais fait avant. De plus je ne trouvais pas si réussi l'aspect effrayant de notre héroïne. Mais au fur et à mesure qu'on lit, on se laisse émouvoir par la petite Sawako qui est très mignonne dans sa timidité et sa maladresse pour exprimer ce qu'elle ressent aux autres. De plus, les autres élèves qui colportent les rumeurs ne sont pas non plus des personnages stupides et méchants qui en ont tous après Sawako. Ils parlent de rumeurs qui peuvent circuler très facilement dans n'importe quel collège ou lycée. De ce fait, le manga est assez crédible car le monde entier n'est pas contre Sawako mais l'on voit bien que son problème n'est pas évident à régler. 

Un manga qui me semble donc bien mené et bien dessiné. On pourra reprocher une tendance parfois trop larmoyante mais ce n'est pas dérangeant outre mesure. Un titre que je vous conseille donc.

Hanoko, deux tomes lus, le 24/09/09

Retrouvez la version animée de ce manga Kimi ni Todoke

Intrigué par la fameuse Sadako qui poursuit Sawako depuis des années? Allez voir Ring

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)Wallpaper/fond d'écran Sawako / Kimi Ni Todoke (君に届け) (Shōjo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici