Prophecy

Prophecy

Titre original: 
Yokokuhan
Auteur(s): 
Genre: 
Thriller, drame
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
28 Juin 2012
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
224
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Avant de me lancer dans la lecture de Prophecy, je savais seulement que c'était la nouvelle oeuvre d'un de mes auteurs préférés (Duds Hunt, Manhole) et qu'elle avait été faite directement en collaboration avec son éditeur français. Pour ce que j'en avais vu, c'était seulement cet homme masqué avec du papier journal tendant un doigt vers le lecteur. En ayant le tome 1 dans les mains, je me suis rendu compte que la couverture était bien plus large : cet homme a un t-shirt qui ressemble à l'écran d'un smartphone. C'est bien mystérieux tout ça. À quelle sauce va nous ensorceler Tetsuya Tsutsui ?  

Un homme, dont le visage est masqué par du papier journal, fait des prophéties sur internet depuis un cybercafé : il donne l'identité des gens qu'il va punir. La brigade de police anticybercriminalité se lance à ses trousses, à mesure que le buzz augmente sur les réseaux sociaux... "Paperboy" joue au chat et à la souris avec eux.  

Prophecy est un manga sur les usages et les dérives des nouvelles technologies, sur le comportement de la foule sur internet et sur les injustices que subissent les humbles de ce monde. Le dessin, réaliste, est soigné. 

Même si pour le moment l'histoire n'est pas palpitante, le propos sur la société est, lui, intéressant. À cela s'ajoute le fait que "paperboy" est un personnage intéressant, voire fascinant. Je suis donc curieux de voir comment l'intrigue va évoluer." 

Docteur Spider, un tome lu, 13/06/12

Prophecy narre les actions d'un homme révolté contre sa société qui va faire différentes actions et les diffuser sur internet. Il organise des sortes de vengeance contre des personnes ayant à un moment donné un comportement exagéré et potentiellement blâmable puis lui asséner une sentance en réponse à ses actes. Ces personnes punies peuvent être n'importe qui a priori et les sentances sont ensuite diffusées sur les réseaux sociaux, notamment Youtube...
Un scenario qui a de quoi faire frémir! Prophecy se montre donc très intrigant et intéressant. Au début j'avais trouvé dommage que l'identité de Paperboy et ses motivations soient révélées dès le premier volume mais le but de l'auteur ne semble pas le mystère de l'enquête policière mais bien une satire de la société virulente.
J'ai particulièrement apprécié la pluralité des points de vue possibles dans ce manga. Cela passe d'une part, par le fait que l'on suive en parallèle l'histoire de Paperboy et aussi le travail de la police anticybercriminalité. D'autre part, les actions de ce Paperboy ne sont pas présentées comme forcément louables ou condamnables. Les opinions des internautes qui sont relatées dans le manga restent mitigées et disparates. Tetsuya Tsutsui ne nous impose pas une opinion arrêtée mais nous ouvre un champ de réflexion.  

Prophecy, ancré dans l'actualité du questionnement sur l'impact des réseaux sociaux, ainsi que le débat éternel de la loi des plus forts, s'annonce brillant. Croisons les doigts pour que la suite soit à la hauteur. 

Hanoko, un tome lu courant juin 2012 puis tome 2 lu mi janvier 2013

Retrouvez le spin-off Prophecy [The Copycat].

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de Hanoko

Ça me rappelle le film Contagion où un des personnages critique la société via internet où il est trés populaire.

haha!

Vous êtes ici