montage

montage

Titre original: 
Montage
Auteur(s): 
Genre: 
Suspense, mystère, drame, psychologique
Éditeur original: 
Kodansha (pépublié dans Young Magazine)
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2013 (le 20 septembre)
Nombre de tomes: 
19 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
14 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,45€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

De nombreux faits historiques ont fait l'objet de fictions, encore plus lorsqu'ils conservent mille et un mystères. Jun Watanabe nous propose une vision d'une affaire entrée dans l'anthologie au Japon car jamais résolue : le Casse des 300 millions de yen. Il s'agit d'un vol commis en 1968 dont l'enquête n'a jamais abouti. Une affaire non résolue qui a inspiré le mangaka pour ce Seinen policier de suspense, un sujet obscur ma foi assez original qui valait d'être mis en lumière.
Le manga commence de manière classique. Deux jeunes innocents, livrés à eux-mêmes, vont se retrouvés mêlés à une affaire criminelle d'une grande envergure. Bien évidemment, ils n'iront pas voir la police et tenteront de démêler ce guêpier par eux-mêmes. Ils vont entrer en contact avec d'autres personnes, mais les véritables alliés ne sont jamais certains. Au fur et à mesure, on va découvrir que se cache derrière ce vol un complot bien plus grand.
On met un peu de temps à s'immerger dans le manga, heureusement le scenario se révèlera plutôt bien ficelé, suffisant à nous intriguer dans notre lecture. Les personnages sont classiques et n'ont pas une psychologie à vous retourner le cerveau mais ils sont corrects. De plus, j'ai apprécié les quelques nuances dans le rôle des personnages : Yamato Narumi le héros, malgré sa clairvoyance, peut parfois se tromper ; Miku Odagiri qui accompagne le héros, avait l'air de la cruche de service se montrera proactive même si elle n'est pas hyper efficace. D'autres personnages inattendus vont prendre plus d'importance pour corser un peu la partie.
Le dessin est d'un bon niveau. Composition des pages, détails des décors, dessin des personnages, tramage... rien à redire, c'est maîtrisé. Les traits des personnages un peu trop rigides à mon goût, ce qui les rend moins expressifs. Excepté ce détail subjectif, c'est ok.

Montage n'est pas trépident, mais il se lit bien. À lire à l'occasion.
 

Hanoko, trois tomes lus, courant mai 2014

Si vous souhaitez poursuivre sur le sujet du Casse des 300 millions de yen, lisez Inspecteur Kurokôchi.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran montage / Montage (Seinen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici