Univers des Death Note

Death Note - Another Note - L'affaire B.B. des meurtres en série de Los Angeles

Death Note - Another Note - L'affaire B.B. des meurtres en série de Los Angeles

Titre original: 
Death Note - Another Note - Los Angeles BB Renzoku Satsujin Jiken
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
policier
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2006 (le 1er août)
Date de sortie en France: 
2010 (le 24 septembre)
Nombre d'éditions en France: 
1
Traducteur: 
Guillaume Abadie
Couverture: 
rigide
Nombre de pages: 
175
Prix: 
15€

Avis

Deuxième roman Death Note que je lis. Sorti en 2006, il est une adaptation du manga original Death Note mais il narre une histoire inédite qui se passe avant celle du manga. Cependant, je vous conseille fortement de commencer par le manga malgré tout pour plusieurs raisons. 

Tout d'abord, le narrateur est Mello, un personnage qui apparait à partir du tome 7 du manga. Il mentionne à plusieurs reprises des faits expliqués dans le manga. Sans spoiler l'oeuvre originale, il fera référence à divers éléments du manga qu'il est recommandé de connaître pour suivre pleinement l'histoire du livre, bien que ce ne soit pas indispensable pour la lecture. Certains aspects de l'univers du manga participent même au suspense de ce roman qui augmente alors pour les initiés. Ainsi donc pas de doutes, ce roman s'adresse effectivement aux fans de la série. Alors la question récurrente demeure: s'agit-il simplement d'une production commerciale ou cette adaptation comporte-t-elle ses propres qualités? Mon avis sera plutôt mélioratif.
L'ambiance de ce roman se révèle assez différente de celle de toutes les oeuvres de la saga Death Note. Il comporte une sorte de facette ludique. Il se présente presque comme un jeu d'énigme pour le lecteur. Divers indices sont disséminés à travers les chapitres. Ils ne permettent pas de résoudre l'enquête soi-même car au vu du support littéraire choisi, il nous manque a fortiori les données visuelles, malgré les descriptions précises des lieux. Mais ils nous poussent au moins à nous interroger et trouver quelques pistes. Le livre est donc très intéressant.
Le choix de narration va tout à fait dans cette optique. Mello nous décortique toute l'affaire et nous raconte toute son évolution. L'effet de chronique de cette affaire renforce ce côté énigmatique. On est la plupart du temps dans la réflexion plutôt que l'action et l'émotion. Toutefois, le charisme des personnages fait que l'on s'attache assez à eux et que l'on ne lit pas en se sentant complètement détaché. Le livre n'est donc pas des plus passionnants, admettons-le, mais il reste très intéressant pour ce que l'on apprend sur la Wammy's House et ses membres. La psychologie des personnages reste bien travaillée et constitue un plus non négligeable. En revanche, ici il n'y a pas vraiment de grandes notions philosophiques qui sont soulevées, mais ce n'est plus mal, comme ça pour ceux qui n'aimaient pas trop cet aspect de la saga Death Note, ils ne se prendront pas la tête. On a même à la fin une note d'humour qu'on n'attendait pas mais qui est bien marrante, qui passe par un clin d'œil à City Hunter (Nicky Larson). Le suspense est bien entretenu de manière générale, mais je n'en dis pas plus de peur de vous spoiler le livre. 

En somme, ce roman, pourvu d'une édition assez chouette, est une oeuvre qui vaut le détour pour tout fans de Death Note.

Hanoko, le 22/01/2011

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici