Kairi

Kairi

Titre original: 
Kairi
Pays d'origine: 
France, Espagne
Genre: 
Sentimental, dramatique, tranche de vie
Éditeur français: 
Humanoïdes associés
Date de sortie en France: 
Décembre 2006, 17 Avril 2007 en volume relié
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
Souple+jaquette
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
144 noir et blanc
Prix: 
8,40€€ puis 5€€95 pour la deuxième édition
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Le design des personnages et le début de l'histoire est assez mignon (une belle histoire d'amour) et soudain... c'est le drame. C'est vraiment triste comme histoire, les émotions passent bien, bref c'est réussi, il y a un petit côté cathartique pas désagréable. J'ai envie de savoir comment l'histoire va évoluer. Les personnages aiment bien se prendre la tête pour des broutilles, c'est ça qui fait tout leur charme. 

En bonus, des présentations des personnages, des yonkama, des dossiers sur le Japon, des mots des auteurs. L'humour est de rigueur.  

A suivre !" 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 19/01/08

 

Un shojo pur, il en fallait bien au moins un parmi les publications Shogun. Si vous avez déjà lu sur le site quelques un de mes avis shojo, vous savez que ce n'est pas vraiment mon genre. Et là c'est trop gros. Histoire niaise et bateau (le truc de la fille qui est en conflit avec ses parents, crise d'adolescence et compagnie assurées) enchaînement d'événements tragiques sur événements tragiques. Il se passe trop de choses rien que sur deux chapitres, on n'a le temps de s'attendrir sur rien. Tout ce qu'on peut se dire c'est "oh Kairi est la plus malheureuse du monde" et puis on en a terminé. Je salue la volonté de l'auteur à vouloir changer des shojo où tout est beau mais il faut savoir se contrôler sur la dose de tragédie sinon ça devient complètement inintéressant. Dans le premier tome, les trois quarts du temps, les personnages sont en train de pleurer, faut pas abuser non plus.
Bref j'accroche pas du tout. Même pour les dessins; pas qu'ils soient mauvais, mais le style ne me plait pas. On observe tout de même une évolution positive du dessin dans le volume trois: les planches sont plus détaillées et réussies. Les couvertures sont mignonnes, me rappelant celles de I''s. Cependant, je déteste les expressions du visage des personnages qui sont trop exagérée, cela donne une apparence très puérile au manga, ce qui ne convient pas du tout. 

Voila, j'suis pas cool avec Kairi, mais au moins je ne le discrimine pas parce qu'il est français (je ne compte pas le nombre de shojos que j'ai pu descendre ^^).
Si vous aimez les histoires tristes, allez plutôt lire C'était nous

Hanoko, trois tomes lus, depuis Avril 2007 à Novembre 2008

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici