Shurato

Shurato

Titre original: 
Tenkû Senki Shurato
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, Heroic Fantasy
Date de sortie originale: 
06/04/1989 - 18/01/1990
Date de sortie en France: 
Novembre 1991 (Club Do')
Nombre d'épisodes: 
48 (Terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
48
Durée: 
25 minutes
Support: 
TV, K7, DVD
Prix: 
34,95€ l'intégrale collector

Opening/Ending

Opening :
1 : "Shining Soul"
2: "Truth"
Ending :
1: "Sajin no meizu"
2: "KYARABAN (Caravanne)"

 

Tout est interprété par Satoko Shimizu

Avis

"Alors que je n'avais que 7 ans, une nouvelle série commença dans la géniale émission le "Club Dorothée", et 2 fois 7 ans plus tard, elle fait partie de ces séries auxquelles je ne peux repenser sans être nostalgique... 

Alors qu'un dessin animé comme Les Chevaliers du Zodiaque situait son univers dans la mythologie grecque, Shurato se place dans un univers bouddhiste et hindouiste (même si ça n'a pas tellement d'importance, l'essentiel est de se démarquer).
Car Shurato ne pourrait être qu'une simple copie de CDZ, et certes il y a énormément de points communs, rien que pour l'aspect transformation, armures et sauvetage de déesse. Mais personnellement je trouve que Shurato est bien plus classe, le design est meilleur, l'univers est franchement pas mal (on dirait des îles volantes; rien que pour le monde décrit ça vaut le coup). Que pourrais-je rajouter d'autre ? Ah oui, quand ils se transforment y a un passage où ils ont un mouvement ascendant auprès de divers Bouddhas brillants, ça aussi c'est marquant. 

 

 

 

Il y a beaucoup de personnages, et on a envie de découvrir leurs armures, leurs attaques spéciales et tout ce qui va avec. Et l'organisation des personnages est différente. D'une part à la base il y a cet amitié-rivalité-haine avec Gai/Nordine, qui va ponctuer toute l'histoire, de plus l'interêt du scénario c'est qu'il n'est pas trop prévisible. Dans un CDZ une fois qu'on a vu un cycle on les a tous vus : machin va se creuver les yeux, tous vont mordre la poussière et se relever. Ici on ne sait pas ce que nous réserve le scénario, on découvre un peu les gentils, on suppose qu'il y a des méchants en réserve, bref faut continuer de regarder
Et ce qui est bien dans Shurato, dont s'inspirera surement le créateur de CDZ pour BT'X, c'est que leurs armures, quand elles ne sont pas sur eux, ils peuvent se déplacer dessus. Et quand leur armure n'est pas de sortie, elle tient dans un petit artefact. Et ça c'est la classe
Je vous ai dit qu'ils avaient tous des armes différentes aussi ? En un mot c'est le côté folklorique de cet animé que j'aime bien, ce qui en fait sa spécificité, le reste c'est comme n'importe quel DA de l'époque (au passage je salue Les samourais de l'éternel) : charadesign pas très soigné, animation pas géniale...  

Si Shurato a pu rester graver dans ma mémoire c'est que le design des armures est vraiment marquant. L'autre chose c'est le nom de Nordine que j'avais mémorisé, parce que c'était un nom exotique qui sonnait bien. Je salue également tous les Nordine, vous devez tous être des bad guys quelque part

A voir avec des yeux d'enfants. 

Avis à nos visiteurs Québécois, un fansub US est disponible, allez donc faire un petit tour sur animesuki.com

Docteur Spider, 3 épisodes revus récemment, 28/11/05

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Shurato / Tenkû Senki Shurato (Animes)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici