Gate Keepers

Gate Keepers

Titre original: 
Gate Keepers
Auteur(s): 
Genre: 
Action, science-fiction, humour
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2001
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
2 (fini) d'après les propos de l'auteur du manga il aurait dû y avoir un troisième tome mais dans les faits, la série s'est arrêtée à deux.
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (fini, plus édité maintenant)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé (plus édité)

Avis

Juste après avoir un peu commencé la série Gate Keepers, je m'attaque au manga que la série animée a inspiré. Ce n'est pas tout à fait la même chose, la rencontre de Ruriko et Shun est différente mais grosso merdo, nous restons dans la même optique du shonen de base et un scénario le plus simplet et manichéen qui soit. Je n'en suis pas sûr puisque je n'ai pas vu entièrement l'anime mais je dirais qu'il est un résumé global de l'anime. Parce que tout se passe très vite, les étapes de l'histoire sont montrées sommairement sans s'attarder sur quoi que ce soit. Avec ça, on ne pourra pas reprocher au manga de trainer mais je ne vois pas vraiment l'intérêt. 

Si vous avez aimé l'univers du manga, vous pouvez alors regarder la série qui est plus développée et qui pourra vous toucher davantage. Je ne sais pas si le manga retrace la parcours suivi par l'anime. Si c'est la cas, que vous n'avez pas trop aimé l'anime et que pour x raison vous voulez connaitre quand même l'histoire, lisez le manga, il est concis, très rapide à lire. Mais pour tous les autres qui ont simplement envie de lire un shonen, ne perdez pas votre temps à le lire, ça ne vaut pas le coup. 

A la limite vous pouvez feuilleter pour regarder à quoi il ressemble parce que j'ai trouvé les dessins assez bons. Le contraste créé par l'utilisation du noir et des trames foncées donne une certaine vie et dynamique au manga. J'ai plus accroché au design des personnages ici que dans l'anime. Toutefois, l'auteur semble un peu fainéant quand on voit qu'il y a de nombreuses cases sans décor. Lorsqu'ils sont présents, ils sont peu détaillés. C'est vraiment le strict minimum qui est dessiné. Même pour les personnages, quand ils ne sont pas montrés en plan rapproché ou plus, ils sont dessinés à la va-vite c'est dommage. 

Il y a d'autre chose qui sont critiquables, je pense que c'est déjà suffisant pour vous recommander de ne pas vous égarer sur ce manga.

Hanoko, deux tomes lus, le 27/02/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici