Kaiba

Kaiba

Titre original: 
Kaiba
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
SF, drame
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
12 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
0
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD, fansub

Opening/Ending

Opening : Never - Seira Kagami

Ending : Carry Me Away - Seira Kagami

Avis

"Voilà un bien étrange anime que Kaiba...
Commençons par parler du plus flagrant : les graphismes. Très particuliers, plutôt sobres au demeurant, ils collent parfaitement avec l'ambiance décalée de l'histoire. Cela ressemble pas mal aux débuts d'Astroboy, des personnages simples sans beaucoup d'expressions, peu d'ombres et de détails. Beaucoup risquent de ne pas aimer, mais moi j'apprécie pas mal.
Dans le premier épisode, nous sommes propulsés dans l'histoire sans préavis. Un décor, des personnages, et un combat où on ne comprend rien du tout. Il n'y a qu'à partir du second épisode que l'on commence à comprendre quelque chose à l'univers et à l'histoire. Dans son ensemble d'ailleurs, cela prête plus au drame qu'à l'humour, comme on aurait pu l'espérer avec ce type de graphisme. Certes, certaines scènes sont très drôles, mais c'est plus un humour noir, sarcastique. La plupart du temps, on a droit à des historiettes tristes et terriblement cruelles. Car, j'ai oublié de le préciser, les épisodes, s'ils suivent une trame principale, ont chacun leur petit scénario. ça tourne évidemment à chaque fois autour de cette histoire de changement de corps, de mutation d'âme et de disparition des souvenirs. On suit le héros, qui semble se nommer Warp, dans sa recherche de la fille du pendentif. Il changera de corps régulièrement, par obligation souvent, et rencontrera nombre de personnages à l'histoire propre.
Je tiens à souligner que cet anime ne s'adresse pas à un public d'enfants. Les scènes, l'histoire et les historiettes sont essentiellement à visée adulte, comme la scène d'amour sur le vaisseau, très explicite dans les dialogues et qui finit de manière... surprenante.
Musicalement, certains thèmes sont forts et très adéquats. Mais souvent, le silence prime. Ce qui est tout aussi adapté. A vous de juger. 

Bon, en gros, un anime vraiment hors norme, à voir pour se frotter aux extrêmes de l'animation japonaise." 

DDG, le 24/07/10

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici