No Money - Okane ga Nai

No Money - Okane ga Nai

Titre original: 
Okane ga Nai
Genre: 
Yaoi, drame
Éditeur original: 
Outou Shobou puis Gentosha
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2009 (le 9 juillet)
Nombre de tomes: 
8 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
8 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,69€
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

Un éphèbe de dix-huit ans, absolument pur et innocent a failli plonger dans le pire univers. Mais chance ou malchance, il est racheté par un terrible business-man. Redoutable financier, il mène de main de fer ses affaires et n'hésite pas à faire crouler sous les dettes ses clients quand cela lui profite. Mais il va devoir apprendre d'autres valeurs que celles de l'argent s'il veut gagner l'amour de son nouveau pensionnaire. 

Ainsi donc se développe la relation entre un jeune homme infiniment délicat et gentil et un homme presque tyrannique mais attentionné. No Money, sans doute du fait qu'il soit adapté d'un roman, possède un minimum d'histoire. Bien que l'attention reste focalisée sur les deux protagonistes, plusieurs personnages sont introduits dans le premier volume et vont apparemment gagner en importance. Ils ont l'air plutôt sympa. Je m'attendais à un manga uniquement axé sexe mais il n'y en a pas tant que ça. Après le scenario reste assez simple et pas vraiment prenant mais les personnages un minimum travaillé relèvent le niveau. Les dessins sont plutôt de qualité, mais faut aimer le style yaoi.
Je reste très perturbée par le personnage d'Ayase sous toutes ses coutures. Extrêmement androgyne et d'une naïveté et gentillesse sans borne, on a quasiment l'impression qu'il n'est pas humain. Kanô le traite au début comme un animal de compagnie mais c'est encore pire que ça je trouve, Ayase fait vraiment poupée avec ses yeux énormes. On n'arrive même pas à lui donner d'âge tellement il s'éloigne de la réalité. Néanmoins, le manga a un fort aspect Shotacon qui a de quoi rebuter. Heureusement qu'il précise qu'Ayase a dix-huit ans car on ne s'en serait pas doutés... 

On peut dire de No Money qu'il n'est pas un yaoi comme les autres, mais en bien, je ne suis pas sûre. Pour ma part, bien que je lui ai trouvé des qualités, je n'ai pas accroché. 

Hanoko, un tome lu, le 16/06/2012

Des OAV ont été adaptées de ce manga.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)Wallpaper/fond d'écran No Money - Okane ga Nai / Okane ga Nai (Yaoi/Yuri)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici