Jeux d'enfants

Jeux d'enfants

Titre original: 
Kamisama no Iutoori
Genre: 
Suspens, fantastique, action, énigmes
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2014
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
7,20€
Rythme de parution: 
trimestriel

Avis

"Encore un manga un petit peu WTF.

L'histoire commence comme un coup de fusil : Bim, une classe, un prof dont la tête vient d'exploser, et un Daruma qui décide de se la jouer "Un, deux, trois, Soleil". En fait, le Daruma est le pendant japonais de notre jeu d'enfance. Si le Daruma regarde, alors il ne faut pas bouger sinon notre tête explose (enfin, pas dans le véritable jeu de cours d'école). De fait, la plupart des lycéens meurent avant de comprendre les règles du jeu. Mais peut-il en être autrement ? Ainsi donc, nous avons droit à de petites énigmes en rapport avec les jeux, ce qui mettra les nerfs et l'intelligence de nos héros à rude épreuve.
Sans vous spoiler, le manga nous propose de revisiter de façon gore les petits jeux que nous aimions étant petits. Nos lycéens vont en baver, et le cliffhanger en fin de premier présage quelque chose d'extraordinairement WTF. Il me tarde de le découvrir.
En soit, le manga est plutôt sympa car assez improbable. Nos héros sont dans la même optique que nous, on ne sait pas ce qu'il se passe mais il va bien falloir faire avec si on veut sauver sa peau. Les cadavres s'amoncellent, notre incompréhension également. Pourtant, j'ai bien été prise dans le flot de l'action. Pas de temps mort dans ce manga : il vous attrape et vous fait virevolter au gré de ses envies meurtrières abracadabrantesques.
Le dessin est plutôt bon. Un chara-design réussi, surtout pour le chat (miaou), un dynamisme palpable et du sang en veux-tu, en voilà. Le trait est très fin et l'ombrage judicieux.
Un des personnages m'intrigue, j'ai hâte de le revoir dans les prochains tomes. Pour le coup, j'ai eu l'impression d'une influence de Battle Royale sur certains points. Le personnage que je viens de citer d'abord, puis toute cette notion de mort entre lycéens, avec une sorte de compétition pour l'ultime victoire. J'ai également fait le rapprochement avec Kakurenbo - Hide & Seek pour le côté détournement des jeux d'enfants.  

Bref, un bon petit shonen, violent et WTF comme je les aime. A ne pas mettre entre toutes les mains." 

DDG, le 21/02/2014, un tome lu.

D'autres jeux pervertis avec REverSAL.

 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici