In One’s Last Moment

In One’s Last Moment

Titre original: 
Shinigiwa (シニギワ) - in one’s last moment
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, drame, horreur, thriller
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shounen Jump GIGA)
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Seinen)
Date de sortie originale: 
2016
Date de sortie en France: 
28 novembre 2018
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Traducteur: 
Julie Gerriet
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat avec vernis
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,99€

Avis

Il a le pouvoir de voir les circonstances de la mort à venir de ceux qu’il touche. Il aimerait les en préserver, mais quand il s’y est risqué, d’autres personnes ainsi que lui-même en ont subi de lourdes conséquences…

 

Avant de commencer ce manga, je pensais qu’il porterait davantage son attention sur l’état psychologique d’une personne sachant son heure arrivée. Un peu comme le Dernier jour d’un condamné de Hugo, mais appliqué à d’autres contextes. Finalement nous aurons une sauce plus shonen, qui ne manque pas d’intérêt pour autant. Notre héros est tiraillé entre son désir de sauver ceux dont il entrevoit la mort et la crainte des effets secondaires, qui peuvent s’avérer encore pires que ses visions initiales de mort. Au début, il essaye de s’isoler pour échapper à son pouvoir et malédiction, mais les événements le pousseront à chercher comment contrer la fatalité. Et l’on découvrira même le côté technique du fonctionnement de son pouvoir.

Un manga donc assez prenant à lire, d’autant qu’en ne comprenant qu’un seul volume, l’histoire progresse vite. Mais l’auteur parvient à narrer l’histoire sans nous perdre et installer un bon rythme dans les péripéties. Les personnages ne sont pas très attachants au début, car a fortiori, ils disparaissent vite (c’est assez triste à dire), mais cela n’empêche de se laisser porter par le récit. Le manga aboutit sur une fin assez belle et qui donnerait envie de lire une suite sans pour autant laisser sur sa faim.

Les dessins sont assez propres dans l’ensemble. Le mangaka manque encore un peu de maîtrise dans l’anatomie ou l’expressivité de ses personnages, certaines cases ne font pas très naturelles. Mais c’est soigné et les temps fort ont de l’impact à l’image aussi.

 

Un bon manga, pas des plus originaux au départ mais qui propose un cheminement intéressant.

 

Hanoko, le 04/12/2018

Wallpapers

wallpaper/fond d'écran In One’s Last Moment (Shōnen)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici