I'll - Crazy Kouzu BC

I'll - Crazy Kouzu BC

Titre original: 
I'll - Crazy Kouzu BC
Auteur(s): 
Genre: 
Sport - Rétrospective - Courtes histoires
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
-
Date de sortie en France: 
29/08/2003
Nombre de tomes: 
1 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
272
Prix: 
10€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

C'est au départ à travers le regard de Sumiré que l'on suit ce one-shot, qui reprend des passages du manga original. Ensuite, on a droit à des scènes qui se suivent et qui ne se collent pas, un gros mélange de tout ce qu'on a pu voir dans les 14 tomes, avec quelques nouveautés dit-on... 
Le basket est rétrogradé en second, voire troisième plan ! Ce one-shot s'appelle Crazy Kouzu BC, Kouzu étant l'école dans laquelle vont Tachibana, Sumiré et toute la bande, mais moi qui croyait qu'on s'amuserait à voir les personnages faire les cons dans leur lycée, ai été franchement déçu. 
Ce tome ne s'adresse même pas aux fans, il ne s'adresse à personne. On n'y comprend rien, on est déçu et le mieux est de lire la série complète des I'll, où au moins on aura chaque événement bien situé dans son contexte. 

En fin de ce one-shot, on a droit à un chapitre d'une série nommée Renka, qui n'a jamais vu le jour, l'auteur ayant préféré se concentrer sur I'll.
Le personnage principal, Saïkichi, a une fausse personnalité avec ses lunettes d'aviateurs dans un monde féodal, joli anachronisme censé donné du style au héros, mais ça ne marche malheureusement pas !
L'auteur essaie de lui faire faire des pitreries destinées à faire rire le public, mais ça ne prend vraiment pas. Quand il se met à discuter sérieusement, ça ne le fait pas aussi, quand il parle de son passé c'est ridicule... Le truc qui tue, c'est qu'on croit qu'il est un génie du combat, qui sauvera le royaume et tout ça, mais on ne le voit jamais se battre !
Un chapitre sans profondeur, une nullité ! 

Les deux dernières nouvelles présentes dans ce one-shot, sont ce que j'ai trouvé de mieux. Nommées Eccentric Dobatto et Dobatto et Bunny, elles sont des parodies de tout ce que l'on peut trouver dans les sentaï, les histoires où l'on trouve des justiciers, des conneries, tout quoi !
On rigole pas mal, même si ça n'atteint pas des sommets. Mais ça reste malgré tout plaisant. 
Le chien est le personnage indispensable, et c'est bien drôle de voir comment Mitsuo Carnage (nom du héros de la première nouvelle) le maltraite ! XD 

Bref, pour conclure, avec Crazy Kouzu BC, on ne peut que galérer. C'est idiot, j'aurais préféré un one-shot entièrement consacré aux oeuvres de l'auteur non-connues, ça nous aurait permis de juger et de comparer avec son oeuvre principale, I'll. Au lieu de ça on a un gros mélange de je ne sais quoi, et quelques petits trucs neufs à la toute fin (même si pas forcément intéressant). 

Conseillé aux fans de l'auteur avant tout, pas à ceux qui aiment juste le basket et I'll, ils seraient déçus. 

Mika, le 26/06/2005

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici