épisode 1

La bataille d'Atropatènes prend place. Le prince Arslân redoute un piège tendu des Lusitaniens à cause du brouillard. Darîun tente d'appuyer la position du prince auprès du roi Andragoras, mais ce dernier le démet de son rang de Marzbân, le traitant de couard.
L'oncle de Darîun, Valphreze, confie à son neveu la tâche de protéger et soutenir le prince Arslân.
Les craintes d'Arslân se révèlent exactes: les chevaliers des Parse se retrouvent en terrain huilé, tandis que les soldats lusitaniens les incendient de flèches enflammées. Il se trouve que le général Kahllahn a collaboré avec les lusitaniens. Darîun le poursuit pour sa trahison mais est obligé de battre en retraite quand des soldats ennemis commencent à l'encercler. Il rejoint Arslân et l'informe de la trahison de Kahllahn. Les hommes d'Arslân ayant trouvé la mort, le prince et Darîun doivent battre en retraite.
Pendant ce temps, Valphreze qui protéger Andragoras, est tué par un général énnemi au masque d'argent. L'homme au masque ne va cependant pas tuer aussitôt Andragoras, comptant lui faire payer pour les crimes qu'il a commis il y a seize ans.

Darîun emmène Arslân chez le seigneur Narsus et son serviteur Elam. Narsus était autrefois à la cour royale mais fut déchu après être entré en désaccord avec le roi. Arslân demande à Narsus son aide dans son combat, mais Narsus refuse, souhaitant rester en dehors des affaires de ce monde et préférant s'adonner à ses pratiques artistiques.
Le lendemain matin, des soldats à la solde du renégat Kahllhan viennent fouiller la maison de Narsus pour dénicher le prince en fuite. Narsus leur tient tête, les faisant partir. Puis il se rend compte que Darîun a fait exprès de se faire repérer de soldats ennemis pour le forcer à être impliqué. Pour s'en faire un allié fidèle, Arslân lui promet de faire de lui peintre officiel de la cour une fois qu'il sera devenu roi.

La capitale de Parse, Ecbâtana, est tombée aux mains de l'ennemi. Un prêtre de la religion lusitanienne prêchant la parole du dieu Yahldabôth, Jon Bodin. Il torture le Marzbân Shapûr capturé sur le champ de bataille, mais un archer ménestrel le tue pour achever ses souffrances. Cet acte redonne courage au peuple. L'archer est convoqué dans la salle du trône où la reine de Parse, Tahaminé, le récompense de deux cents pièces d'or.
Elle lui confie également la mission de la faire évacuer de la ville par les égouts, mais l'archer ménestrel découvre vite que ce n'est qu'une doublure qu'il accompagne. Blessé dans son orgueil, il insulte la reine et tous les nobles qui passent leur temps à profiter des petites gens et il refuse de poursuivre. Outrée, la suivante de la reine part seule mais elle se fait tuer par l'homme au masque d'argent et ses soldats. Plus tard, il arrête la véritable reine qui tentait de fuir. Les statues royales sont détruites. Le roi Innocentis IV des Lusitaniens arrive dans la citadelle.
Elam, après s'être infiltré dans la capitale, rapporte à Arlsân que Kahllahn marche avec mille hommes pour le capturer.
Pendant que Darîun et Narsus discutent de stratégie, Elam confie à Arlsân que le roi Innocentis est tombé sous le charme de la reine Tahaminé.

L'archer ménestrel, Ghîb a fui la capitale. Dans la nuit, il tombe sur une guerrière solitaire qui décime des soldats lui barrant la route. Nommée Faranghis, prêtresse du temple Mithra érigé au nom du prince Arslân, elle a été envoyée en éclaireur. Ghîb, tombé sous son charme, se met à l'accompagner.
Au petit matin, Arslân se montre devant les soldats lusitaniens dirigés par Kahllahn. Arslân déclenche le piège tendu à l'ennemi: Elam ouvre un barrage dont l'eau se déversant emporte une grande partie des soldats. Puis Faranghis suivie de Ghîb arrivent et prennent part au combat. Darîun parvient à acculer Kahllahn. Ce dernier se met à semer le doute en Darîun en lui disant qu'Arlsân n'est pas l'héritier légitime du trône. Arlsân arrive ensuite en renfort, disant à Kahllahn que ses soldats ont déserté. Kahllahn, plutôt que de se rendre préfère se jeter dans le vide depuis le bord de la falaise.

L'homme au masque d'argent va voir le sorcier noir qui avait répandu la brume sur les plaines d'Atropatènes lors de la bataille. Le mage l'informe de la mort de Kahllahn.
L'homme au masque d'argent retourne à Ecbâtana, dans les geôles du palais où il a fait enfermer Andragoras. Là, il dévoile son visage au roi détrôné, à moitié brûle. Il est en fait Hilmes, enfant de l'ancien roi Osloes, qui a survécut à l'incendie déclenché au moment où Andragoras a usurpé le trône d'Osloes. Aujourd'hui, Hilmes est revenu pour reprendre le titre de roi.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici