Chroniques d'Arslân (Les)

Titre original: 
Arslan Senki (アルスラーン戦記 )
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Heroic-fantasy, action, aventure, drame
Date de sortie originale: 
1991 à 1995
Date de sortie en France: 
2011 (le 24 juin)
Nombre d'épisodes: 
6
Nombre d'épisodes sortis en France: 
6
Durée: 
60 minutes les deux premeirs épisodes puis 30 minutes pour les quatre suivants
Support: 
TV, VHS, DVD
Prix: 
19,95€

Opening/Ending

Ending 1: "Kutsuato no hana" par Mimori Yusa

Ending 2: "Tokimeki wo Believe" par Yumi Tanimura

Ending 3: "Ryote Ippai" par Shoko Suzuki

Résumé des épisodes

Avis

Après avoir vu l'anime Chroniques d’Arslân (Les), j'avais envie de m'intéresser aux précédentes adaptations qui étaient sorties à propos des romans Les Chroniques d'Arlsân. Je me suis donc tournée vers ces vieilles OAV qui offraient bien sûr une vision différente l'univers.  

Tout d'abord, il faut savoir que les deux premiers épisodes sont sortis en tant que films d'animation d'une heure chacun. Puis les quatre autres épisodes furent réalisés en tant qu'OAV au format classique d'une trentaine de minutes chacun. D'où la sortie assez espacée dans le temps des épisodes. Étant donné que les épisodes forment un tout, nous les avons réunis en une fiche.
Ce que l'on peut déjà voir est le character design plus heroic-fantasy et moins ethnique que celui de son successeur. J'apprends après qu'en effet, l'illustrateur des romans originaux, est Yoshitaka Amano, qu'on ne présente plus. Donc le ton est donné. J'ai pas mal aimé l'esthétique de cet anime qui arbore une ambiance un peu onirique. La qualité d'animation est très bonne, étant donné que le début est un film d'animation. En revanche, les décors sont très pauvres, ce qui n'aide pas toujours à assoir la superbe de l'oeuvre. Je vous en dirai plus quand j'aurai tout vu pour comparer la qualité film/OAV.
Pour ce qui est de l'histoire, elle avance très vite. Il est un peu dommage que l'on passe assez vite sur les personnages, ils s'en trouvent moins bien développés. Cependant, cela évite des palabres inutiles et je dois dire que j'ai trouvé Arslân assez charismatique, présenté ici en tant que jeune homme résolu plutôt que se reposant sur ses guerriers. 

Niveau histoire, c'est du bon, bien que classique. Des personnages qui ont plusieurs épaisseurs, un scenario bien mené, une aventure plutôt prenante. Toutefois, je pense attendre encore un peu que mon souvenir des Chroniques d'Arslân s'estompe un peu plus, car là je me souviens trop de tout ce qu'il va se passer. Je vous en reparlerai donc car je suis curieuse de voir si on retrouve dans cette version années 90 les défauts que j'avais trouvés à son héritier des années 2010. 

Hanoko, premier film vu, le 27/03/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici