Œil du Cyclone (L')

Œil du Cyclone (L')

Titre original: 
L'œil du Cyclone
Pays d'origine: 
France, Japon
Genre: 
Musical
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2014
Nombre d'épisodes: 
1
Nombre d'épisodes sortis en France: 
1
Durée: 
5 minutes
Support: 
TV, streaming, cinéma
Prix: 
Gratuit en streaming

Opening/Ending

"L'oeil du Cyclone" par EZ3kiel

Avis

EZ3kiel est un groupe de musique que j'apprécie beaucoup depuis quelques années. Quand, lors de projections de Faut qu'ça bouge 2016 j'en découvre un clip réalisé par un animateur japonais, cela a été une très bonne surprise, d'autant que je connaissais pas non plus le morceau représenté. 

Je ne sais pas si on peut parler de concrète signification pour ce clip tant les images frôlent l'abstrait et la musique sans parole demeure planante. On peut percevoir une recherche de l'autre avec cette jeune fille qui essaye souvent d'enlacer des choses qui finissent toujours pas lui échapper. En même temps, quelques autres personnages furtifs tentent aussi de l'atteindre sans réellement réussir non plus. Mais il demeure assez difficile de trancher, d'autant que la première séquence montre des champignons, donc nous pourrions résumer la chose à "c'est parti pour un bon trip hallucinatoire" ^^. On sera donc plus dans la pure émotion et expérience visuelle.
Ce clip fait une belle synthèse entre l'univers d'EZ3kiel et de celui de Masanobu Hiraoka, que je ne connaissais pas avant mais dont le style ressort beaucoup ici. On retrouve ces ambiances très blanches, pastel que l'on voit sur les jaquettes d'album d'EZ3kiel. Les différentes formes rondes qui défilent à l'écran découlent de manière très fluide à l'instar de la musique.
Il y a quelque chose de très innocent dans la représentation de la jeune fille sans visage qui semble comme vivre un rêve éveillé, et à la fois quelque chose de très charnel dans ces formes. On voit de temps à autre le personnage assez emblématique d'EZ3kiel, un humain blafard sans cheveux. Le groupe français a laissé carte blanche au réalisateur pour créer ce clip, on suppose donc qu'il a repris cette figure pour faire un clin d'oeil et aussi assurer la transition vers son propre univers. 

L'ensemble demeure très beau à voir et harmonieux. Peut-être trop, le clip est un peu monocorde, il manque un petit ingrédient que je ne saurais vraiment définir qui aurait rendu plus envoûtant le clip. 

Hanoko, le 20/12/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici