Soul Calibur V

Soul Calibur V

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Combat
Console(s): 
PS3, X-Box 360
Éditeur: 
Namco Bandai
Développeur: 
Project Soul
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2012
Support: 
DVD
Version: 
Anglais/Japonais sous-titré Français
Nombre de joueurs: 
1 à 2 en local, 2 à 6 en ligne
Jouable en ligne: 
Oui
Prix: 
60€€ à sa sortie
Public conseillé: 
16 ans et +

Test

"Nouvel opus Soul Calibur, belle déception.
J'ai acheté l'édition collector qui comprend : un DVD du making-of, un artbook, la bande-son, le jeu (évidemment), un parchemin te remerciant d'avoir acheté cette édition et un artwork dédicacé. La boîte est en forme de gros livre. Sympa mais difficile à extraire de sa pochette en carton.
Le premier mot qui me vient en rentrant dans le jeu est "épuré". Hélas, ce n'est pas positif car, si dans les précédents opus, l'idée était de proposer autre chose que du combat arcade classique, celui-ci revient à la mode du "arcade et tais-toi". Un mode histoire torché en 3h qui ne parle que de notre nouvel héros Patroklos, un mode arcade en ligne et hors ligne et un mode arcade un peu plus difficile où les adversaires sont gonflés aux stéroïdes. C'est tout !
Bien sûr, nous conservons le principe de personnalisation des personnages et de création, mais oubliez la boutique avec l'achat possible de nouveaux accessoires : ce qui est disponible de prime abord est maigre, et les objets à débloquer et à télécharger le sont tout autant. Ceci étant, l'accès à Internet permet un renouvellement régulier des objets, sachant que certains sont payants. En outre, vous pouvez changer le motif des tissus, ajouter des tatouages et des objets positionnables à outrance sur vos avatars.  

Graphiquement, belle claque dans nos tronches. C'est superbe, très bien animé, le chara-design des 12 nouveaux personnages est agréable. Je regrette cependant que la plupart des cinématiques du mode histoire soient de simples dessins non animés, voire moches. Et la cinématique de début de jeu est sans intérêt, alors que dans les précédents opus, ça envoyait du lourd. Les arènes sont nombreuses et possèdent une bonne ambiance. Les effets sont également bien fichus.
Musicalement, toujours sympa et bien choisi. Voix anglaises et japonaises toujours bien choisies.
Comme je le disais, 12 nouveaux personnages, dont notre héros et sa soeur, enfants de Sophitia. Mais il n'existe plus de musée dans ce jeu, donc vous n'en apprendrez pas plus sur les autres Viola, Z.W.E.I, Natsu, etc. A moins que vous ayez l'édition collector, car certaines caractéristiques sont données dans l'artbook.
Pour revenir sur l'histoire, deux points me chatouillent les poumons (et c'est pas agréable). D'abord, l'histoire est niaise au possible, avec Patroklos qui veut sauver sa soeur mais qui est trop pas gentille et tout. Ensuite, quand vous avez fini un chapitre, on vous explique ce que vous avez gagné par de petits encadrés... qui cachent allègrement le texte du chapitre suivant. Youpi la bonne idée. Enfin, mais je l'ai déjà dit, pas moyen comme dans les autres opus de faire l'histoire de chaque personnage. Un petit goût de jeu bâclé, moi je dis.
Niveau combat, rien de nouveau si ce n'est un système de super coup disponible en montant une jauge de pouvoir. Un enchaînement impossible à faire (pour moi) après, votre avatar décalque durant une cinématique son adversaire.
Par rapport aux anciens opus, les combats perdent en dynamisme. Plus moyen de parer une fois à terre : si l'ennemi vous enchaîne, c'est à mort. Les combats durent donc 10 secondes à peine, vous ne voyez rien du jeu si vous êtes la victime, et vous enragez dans tous les cas. C'est même plus amusant. 

Je terminerai par un petit point sur les personnages restants : Siegfried a vieilli, il a grave la classe. Voldo s'est mis aux moumoutes façon psyché, c'est moche. Astaroth perd des muscles, tout comme Nightmare perd son côté gros méchant qui fait peur. Tira toujours une grosse vilaine (miam) et Raphael a perdu son côté tapette. Voilà.
Notons enfin que les personnages cachés sont fun, mais faut les trouver. En guess star, Ezio de Assassin's Creed

Une déception donc, j'espère que le VI sera mieux." 

DDG, le 10/07/12

Les précédents opus : Soul Calibur IV, Soul Calibur III, Soul Calibur II ou encore Soul Blade

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Soul Calibur V /  (Jeux vidéo)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici