Legend of Dragoon (the)

Legend of Dragoon (the)

Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
RPG
Console(s): 
PS1
Éditeur: 
Sony
Développeur: 
Sony
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
13 décembre 2000
Support: 
CD
Version: 
française
Nombre de joueurs: 
1
Jouable en ligne: 
Non
Prix: 
40 euros à sa sortie, maintenant, exorbitant
Public conseillé: 
12 ans et +

Test

Bien que ce ne soit pas un spécialiste du RPG comme Square Soft (à ce moment là, c'était encore ce nom), nous avons droit à un jeu magnifique de la part de Sony. Parlons d'abord de l'aspect visuel. 

Le jeu commence par une cinématique à en couper le souffle. Les visages sont presque réalistes, les décors architecturalement parfaits, les effets de lumière éblouissants, un vrai travail de professionnel. On sent bien que Sony a poussé la console à son paroxysme. Outre les cinématiques, les décors dans lesquels on avance sont sublimes grâce aux couleurs choisies. Je vous laisse regarder ces images. 

Au niveau du combat, ils sont aléatoires comme tout bon Final Fantasy VII. La fréquence reste raisonnable et on ne rencontre pas d'ennemis qui nous obligent à s'aventurer pour augmenter son niveau. Petit plus, les combats nous proposent des combos. En fait, lorsque vous attaquez, un carré bleu apparaît et si vous réussissez à frapper au bon moment, vous enchaînez le prochain coup du combo et ainsi de suite. Au fil de l'histoire, vous apprendrez de nouveaux combos dévastateurs qui vous permettront d'affronter de terribles ennemis. La magie est aussi au rendez-vous via la forme Dragoon. 

Et l'histoire ? Bien que l'on reste dans un classique Médiéval-Fantastique, le scénario se développe de manière assez inattendue. Dart ainsi que ses compagnons se découvriront des capacités extraordinaires comme celle de se transformer en chevalier-dragon ou Dragoon ainsi qu'un destin qui va chambouler les fondations du monde. 

En lui même, le gameplay est assez riche bien que sur ses autres aspects il reste très classique. La carte est très linéaire, on suit un chemin qui est déjà défini. Les points de sauvegarde restent très éloignés. Par contre, lorsqu'un personnage réussit son combo, il le prononce à voix haute ce qui change du jeu de Square Soft qui est très silencieux sur ce point là. Les musiques sont très inégales mais certaines valent le détour. 

Tout ça pour dire que certes, il ne va pas devenir le jeu de l'année 2000 mais comme RPG, il se défend assez bien. 

Baron Sieghield, 27/02/2009

Baron Sieghield

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici