Beast of East

Beast of East

Titre original: 
Beast of East
Auteur(s): 
Genre: 
Japon médieval fantastique
Éditeur original: 
Gentosha
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
Octobre 2006
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
180
Prix: 
8,99€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Pour commencer, il faut dire que c'est un bel objet : grand format, couverture un peu granuleuse, et avant tout superbe dessin superbement mis en couleurs. Si vous dépliez la couverture, ça donne un mini-paravent (comme toute couverture vous me direz, mais ici l'illustration est vraiment belle et se décline sur les quatre parties de la couverture)... 

Bien que le dessin soit très fin, très beau et très détaillé, il rend de bien belles planches, pour suivre l'histoire il faut faire un effort, car les éléments principaux ne ressortent pas vraiment (du moins dans la première moitié du tome 1), ils manquent de relief si je puis dire. C'est un choix. Il faut donc ralentir son rythme de lecture et bien savourer chaque case : l'auteur a essayé d'avoir un style assez proche de la représentation que pouvait avoir les dessinateurs de yokai de l'époque(=monstres du folklore japonais). Il y a également une bonne maîtrise des jeux de lumière. C'est vraiment particulier, mais c'est vraiment un régal pour les yeux.
Il faut voir si l'auteur dessine la même façon pour son Lodoss : la dame de falis. 

Une ambiance japonaise d'époque, bercée par la magie chinoise, des personnages arabes, indiens, grecs, des complots magico-politiques, des engins mécaniques, bref on est à la jonction de multiples univers. C'est très riche et le résultat est quelque chose entre le comics steampunk et le manga de samourai.
C'est peut être un reproche qu'on pourra faire un titre : à aller toujours vers le plus extraordinaire, parfois on se demande si le tout est bien cohérent. Peut-être que ça se ressent sur la fin du deuxième volume, puisque l'histoire n'est pas "bouclée". Dommage, des scènes d'anthologie s'annonçaient. La fin n'est pas abrupte non plus, donc ça passe. 

Une ambiance, quelle ambiance ! Un manga qui vaut vraiment le détour." 

Docteur Spider, 12/11/06

"Mon avis est à peu de choses près le même que celui de Doc: édition impeccable, règne du mystique, dessins sublimes dans un style des peintures traditionelles chinoises et japonaises. L'auteur a parfaitement su adapter la façon de peindre en manga, donnant un charme unique. S'il est vrai que les scènes ne sont pas toujours très distinctes, on s'habitue, on consacre un peu plus de temps à la lecture d'image, suffit juste de ne plus lire les manga comme des crevards qui dévorent à la vitesse de la lumière :p. En plus, de si beaux dessins, ça se savoure, c'est du gâchis que de les négliger. Seul véritable point négatif: la disposition des bulles prête à confusion, on a parfois du mal à déterminer l'ordre de lecture.
Les dessins sont le miroir de l'histoire du manga. J'entends par là que les deux sont en parfait accord.
Comme les dessins ne sont pas évidents à déchiffrer au premier regard, l'histoire et les différentes actions peuvent s'enchaîner étrangement, il faut suivre attentivement pour suivre l'évolution.
Comme pour l'influence du dessin, beaucoup de faits dans le manga sont fondés sur des légendes, le taoïsme, etc. Comme l'a dit Doc précédemment, plusieurs univers se réunissent, donnant lieu à un habile mélange de civilisations. J'apprécie particulièrement la présence des personnages inspirés des Milles Et Une Nuits, fait rarissime dans les manga, je ne me souviens pas en avoir vu parmi tout ce que j'ai pu lire. Si dans Gorgeous Carat, mais c'est tout. Cependant, côté manhwa, nous avons le superbe Mille et une nuits que je vous conseille au passage. 

Mon seul regret pour ce chef-d'oeuvre est qu'il ne comporte que deux tomes. D'une part, l'histoire se fini en queue de poisson mais surtout: à terme, Beast of East aurait probablement été une véritable référence du manga." 

Hanoko, 2 tomes lus le 10/12/06

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici