Légende des Nuées Écarlates (La) - Le Masque de Fudo

Légende des Nuées Écarlates (La) - Le Masque de Fudo

Titre original: 
Légende des Nuées Écarlates (La) - Le Masque de Fudo
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Italie
Genre: 
Action, fantastique, aventure
Éditeur français: 
Les Humanoïdes Associés
Date de sortie en France: 
2016 (janvier)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 format BD franco-belge
Couverture: 
Cartonnée, glacée, mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
48
Prix: 
13,95€

Avis

La légende des Nuées Écarlates est une série que j'ai suivie de manière assez morcelée. J'avais d'abord lu le premier tome il y a des années sans avoir l'occasion d'en lire la fin. Pareil pour Izunas que j'ai découvert au moment de sa sortie alors que je n'avais guère de souvenirs de l'oeuvre original. Il en va donc de même pour le Masque de Fudo, que je prends en plus en cours de route. 

Dès les premières pages, nous nous retrouvons complètement immergés dans l'univers de cette BD. C'est un vrai plaisir de retrouver Saverio Tenuta et la majesté de ses dessins. Chaque planche serait à encadrer, tant c'est beau et soigné. Les personnages charismatiques, les couleurs, le découpage des pages, le dynamisme de la mise en scène, tout est très maîtrisé. La seule chose que j'aurais à critiquer est son dessin des femmes, qui parfois donnent l'impression d'avoir fait de la chirurgie esthétique ratée, un peu dommage. Mais bizarrement, ça ne dérange pas vraiment.
Quand les dessins me plaisent beaucoup, je mets de la bonne volonté à apprécier l'histoire. Et il n'en faudra pas beaucoup car même si on n'a pas tous les tenants et aboutissants, le récit est très prenant. L'histoire avance à bon rythme, l'action est bien dosée même si elle est parfois un peu trop brève et les personnages bien traités. Bien que Le Masque de Fudo reste très focalisé sur le héros, les autres personnages ont droit à un peu de présence qui les élèves au-dessus du rang de faire-valoir. Après, on ne peut pas dire que ce soit vraiment original, mais l'auteur créer un tel univers que l'on a envie d'en découvrir toutes les ficelles.  

Je ne pourrai pas vraiment vous parler de son ancrage dans la série, mais ce spin-off demeure un plaisir à lire, rien que pour lui-même. 

Hanoko, tome deux lu, le 16/06/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici