Dream High 2

Dream High 2

Titre original: 
Dream High 2
Pays d'origine: 
Corée du sud
Genre: 
Musical, Ecole, Comédie sentimentale
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
16
Durée: 
65 minutes par épisode
Support: 
TV

Avis

Comme dirait l'autre, on en prend des différents et on recommence ! En regardant ce drama, j'avais une crainte et une attente : la crainte était de revoir plus ou moins la même chose que Dream High et l'attente était de découvrir de nouvelles chansons sympathiques ainsi que des groupes que je ne connaissais pas encore. Ma crainte était-elle justifiée ? Mes attentes ont-elles été comblées ? Nous allons voir cela. La première différence majeure est le casting nouveau, que ce soit pour les étudiants et le corps professoral. Le seul rescapé est le professeur d'anglais qui préfère danser. Mais j'y reviendrais après. Parmi les nouveaux étudiants, il y a Sin Hae Seong, une étudiante sans aucun talent apparent et n'est tolérée dans cette école que parce qu'elle a les meilleures notes dans les matières classiques. Ensuite, il y a Jin Yu Jin, étudiant rebelle qui veut devenir une rock star et non une idole, JB est une des stars qui intègre Kirin suite à la mise en place de la loi et dont est amoureuse Sin Hae Seong. C'est aussi l'ex- petit ami de Ri An. Cette dernière est aussi une des stars intégrant Kirin et est une des chanteuses du groupe HershE. Elle est très égoïste et colérique, et désire devenir actrice. Les 2 autres membres du groupe HershE sont Nana, leader du groupe, et Ailee, une de ses meilleures amies. Quant au corps professoral, il n'y a pas grand-chose à dire. Le seul personnage pour lequel j'avais de grands espoirs était donc le professeur d'anglais, personnage très sympathique et attachant. Hélas, il est relayé au second plan, son potentiel n'est donc pas exploité. 

Par rapport au premier Dream High, il n'y a pas beaucoup de différence. Au programme : du chant, de la danse, de l'amour, de la rivalité. C'est plutôt bien fait. Le personnage principal est assez attachant. Il est même peut-être plus facile de s'identifier à elle puisqu'elle n'a pas de talent particulier pour ses arts. De plus, sa naïveté tranche avec la cruauté de certaines de ses camarades ce qui la rend vraiment unique par rapport au groupe. Certains thèmes abordés sont originaux par rapport au précédent opus. Par exemple, nous allons voir l'influence qu'on les stars sur des personnes lambda, leur place au sein de la Société, etc. Toujours comme le premier, beaucoup des acteurs sont issus du monde de la musique. Notons par exemple Hyo Lyn (Nana) des SISTAR, Park Ji Yeon (Ri An) des T-ara, JB de JJ et Jr de JJ Project ou encore l'apparition en guest de IU et de PSY (oui oui, le même PSY du Gangnam Style) ! Le casting est donc plutôt sympa. On retrouve encore la fameuse classe spéciale pour des élèves que l'on essaye d'écarter, voir même d'exclure de l'école pour faire de la place aux starlettes etc. Le problème est qu'à trop ressembler au premier opus, on les compare inévitablement et force est de constater que j'ai préféré le premier Dream High, les personnages étaient plus attachant, les intrigues plus intéressantes etc., mais surtout c'était nouveau ! 

Concernant les musiques, c'est vraiment sympa. J'ai adoré deux ou trois musiques et les autres restent agréables à écouter. Mention spéciale à « Hello to Myself » écrit, composé et interprété par Ye Eun des Wonder Girls et que j'ai particulièrement apprécié. 

Pour répondre clairement aux deux questions posées plus haut, oui mes craintes ont été justifiées. On assiste au premier Dream High mais en un peu différent et un peu moins bien, la faute probablement à l'effet de surprise qui a disparu. Quant à mes attentes en terme musical, elles ont été en parti comblées. J'ai découvert quelques nouveaux groupes et certaines musiques sont assez sympa à écoutées, mais il y en a moins que dans le premier Dream High

Au final, Dream High 2 est agréable à suivre mais reste inférieur à son prédécesseur. Vous devriez quand même passer de bons moments en le regardant. A réserver aux fans de Dream High, de K-music en général, et à tous ceux qui veulent découvrir la K-music autrement que par des albums et des clips. De plus, le fait qu'il n'y a pas vraiment de lien entre les deux, il est possible de regarder le deuxième sans regarder le premier. Il peut donc paraître vraiment sympa à regarder. De plus, si on est fan de tel ou tel artiste, cela fait toujours plaisir de les voir à l'écran. 

Par Seraphim, le 13/11/12.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici