Hanoko - Samedi 14 août 2010, à 11:19

Conférence de Hiro Mashima à Virgin Megastore Champs Élysées

Hiro Mashima, auteur au succès grandissant, à qui l'on doit entre autres le très populaire Fairy Tail, a donné une conférence privée au Virgin Megastore des Champs Élysées le 2 Juillet dernier, à l'occasion de la sortie en France de Monster Hunter Orage. Voici un résumé de la conférence... 


Source de l'image : fairytail.utiliweb.fr. Pardonnez votre reporter qui était alors trop démunie pour se procurer un appareil photo pour la conférence.

 

Hiro Mashima faisait sa deuxième venue en France. Lors de son premier séjour, il avait été très inspiré par la capitale française, ce qu'il essaye de faire ressortir lorsqu'il dessine de belles vues dans ses manga. Il cite notamment Notre de Dame de Paris qui a inspiré la cathédrale Kaldia dans la ville Magnoria présente dans Fairy Tail.
Fan de Dragon Ball depuis son enfance, Hiro Mashima rêve de devenir mangaka et il réussit à concrétiser lorsqu'il envoit un de ses manga amateurs à un éditeur qui l'a accepté. Il n'est donc jamais passé par l'étape d'être l'assistant d'un autre mangaka. Pour lui, la caractéristique essentielle pour la réussite d'un manga est l'imagination.
Dans son actualité récente, il a travaillé sur un manga adapté d'un jeu vidéo, Monster Hunter Orage, jeu pour lequel il est grand gamer lui-même. Il est plus difficile pour lui de reprendre un univers existant car cela nécessite de vraiment respecter les éléments déjà mis en place afin de demeurer fidèle. Cependant, il a par la suite pu prendre de grandes libertés pour faire un récit nouveau.
Hiro Mashima est très influencé par les univers magiques et fantastiques (issus de livres, film, jeux vidéos, etc), en particulier la saga du Seigneur des Anneaux et plusieurs RPG. Il est aussi un grand fan de la saga Metal Gear dont il a rencontré le créateur par hasard dans le quartier de Shibuya à Tokyo.
Dans Fairy Tail, son personnage préféré est Natsu qui reflète assez comment Hiro Mashima a eu l'idée de la série: il souhaitait retranscrire tous les bons moments d'allégresse qu'il a eu avec sa bande de copains, sauf que l'auteur ne cassait pas le matériel à chaque fois qu'il entrait dans un bar ou une auberge comme son personnage (un peu parfois tout de même ;p ). Les filles ont généralement un rôle important dans ses manga, l'auteur cherche à intéresser aussi un lectorat féminin mais c'est avant tout parce qu'il sait d'aventure que les femmes sont fortes. Pour Fairy Tail, le nombre de volumes n'est pas encore déterminé, il poursuit donc la série sans s'imposer de seuil de volumes.
Pour travailler, il fait équipe avec cinq assistants; pour lui, les qualités recquises pour être un bon assistant est d'avoir de l'imagination et un sens artistique prononcé. Il produit une vingtaine de pages hebdomadaire. La semaine de travail s'ordonne sur d'abord le lundi où il se réunit avec ses assistants pour organiser le travail. Ensuite, du mardi au samedi ils se mettent à l'oeuvre. Le dimanche, Hiro Mashima se consacre à d'autres commandes ou se repose pourquoi pas. Il ne prend presque jamais de vacances, mais de temps il prend quelques jours pour voyager ou aller à la rencontre de ses fans, ce qui est très rafraîchissant pour lui. Lorsqu'il aura fini Fairy Tail, il compte bien prendre des congés.
Dans l'actualité sportive, la conférence s'est déroulée en pleine Coupe du Monde de football, Hiro Mashima nous a touché quelques mots sur l'équipe japonaise dont il est assez fier. Anecdote amusante, lorsqu'il est arrivé à Paris ce mois-ci, un homme voisin de table au restaurant a pris son éditeur pour l'entraîneur de l'équipe du Japon. De plus, Hiro Mashima aurait assez envie de réaliser un manga sur le foot.
Pour l'instant, aucun artbook n'a été publié pour ses oeuvres, il y pense sérieusement mais aucune date de sortie n'est prévue à ce jour. Par ailleurs, il serait très intéresé de participer au design d'un jeu vidéo. Il a signé aussi un autre manga Monster Soul dans lequel il a souhaité mettre davantage en valeur les monstres qui se protègent des humains qui les pourchassent, alors que dans Monster Hunter Orage c'est le point de vue des personnages humains qui est mis en relief. Pour le moment il se limite au genre du shonen, bien qu'il aime aussi les autres genres.
Enfin, s'il possédait un super pouvoir, il choisirait celui de parler français

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.