Qwaser of Stigmata (The)

Qwaser of Stigmata (The)

Titre original: 
Seikon no Qwaser (聖痕のクェイサー)
Genre: 
Fantastique, action, ecchi
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Asuka puis Kazé manga
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
23 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
14 (en pause)
Nombre d'éditions en France: 
2
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
8,50€
Rythme de parution: 
irrégulier

Avis

Le synopsis avait l'air plutôt alléchant et vu que j'aime les dessins de Ken-etsu Sato, je me suis laissée tenter par ce manga. Bah j'ai été très déçue.
Comment qualifier ce manga en une phrase... Je dirais que les auteurs mettent en scène leurs fantasmes hentaiesques en les dissimulant à peine derrière des allures de shonen d'action et de seinen doté d'un scenario obscur. Je trouvais ça très naze l'idée de combattants qui tètent le sein d'une fille pour avoir plus de pouvoirs. Dans le cadre d'un hentai (genre Densou Genshi MilkCure) ou simplement d'un ecchi humoristique, ça aurait très bien passé, mais là, c'est vraiment trop gros. Tout cela est à peine masqué avec des théories scientifiques pour tenter de donner un aspect plus sérieux aux combats; dans Omega Complex par exemple c'était réussi mais là, ça n'apporte pas grand chose au manga. Ensuite pendant le premier volume, les plupart des rebondissements arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe. On se dit "WTF?" plutôt que d'être réellement surpris.
Une fois le manque de crédibilité du manga passé, c'est vrai que le fond d'histoire paraît intéressant. Toutefois, j'avais espéré acquérir un peu de culture biblique tout en me divertissant avec un manga d'action, mais ce qu'on voit pour l'instant semble très maigre, je crois que je vais remballer mes envies.
Mais tout n'est pas noir non plus, j'ai malgré tout relevé certaines qualités: les personnages demeurent assez attachants et le dessin est très réussi, sur tous les plans. 

J'espère que le scenario remontera la pente dans le volume deux, car pour l'instant ce n'est pas vraiment brillant.

Hanoko, un tome lu, le 22/04/09

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici