Monsieur est servi

Monsieur est servi

Titre original: 
Hanaukyo maid tai (花右京メイド隊)
Auteur(s): 
Genre: 
Comédie, ecchi, romance
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Taifu
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
14 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
14 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
papier glacé
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
terminé (bimestriel)

Avis

"Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce manga. Est-ce parce que j'ai commencé par le tome 12?... 

L'histoire n'a rien d'original. Le jeune Târo se retrouve entouré de soubrettes toutes aussi mignonnes et serviables les unes que les autres (fantasme de l'auteur??) et bien sûr il y a une légère histoire d'amour entre la plus belle d'entre elles et le jeune maître de maison. Bah voyons! Le contraire m'aurait étonné. En gros on a affaire à du fan service, disons-le clairement. 

Pourquoi certains sites ont classé cette série dans la catégorie shônen? Je m'interroge! Encore un mystère qui ne sera pas résolu car pour moi il s'agit plutôt d'un ecchi! Fortes poitrines bien rebondit à tout va, tenu très courte dévoilant des jolies jambes bien ferme (c'est vrai qu'au moins elles sont à l'aise pour faire le ménage), on est face à une bande de "poulettes" bien excitées qui entourent un jeune homme tout à fait ordinaire. Le seul but de ce manga pour moi est de faire baver son lecteur grâce à des filles superbement dêvétues. 

Mais il n'ya pas que ça dans ce manga il y a aussi une histoire aussi riche qu'un yaourt 0%! C'est d'une platitude à faire pâlir une plaque de lasagne! C'est le vide intersidéral! Le "héros" n'a aucune personnalité. Je me suis même demandé que diable pouvait-il bien faire dans ce manga! Ce serait-il égaré? 

Même topo pour les dialogues, s'il n'y en avait pas ça aurait été pareil! 

Pour les fétichistes foncez l'acheter, pour les autres achetez-vous le calendrier d'Eve Angeli, ça vous fera le même effet!" 

Lalie, tome 12 lu, 8 septembre 2007

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici